Les tapisseries

Publié le par Baldenberger

Les tapisseries
Les tapisseries
Les tapisseries

La technique était connue depuis l’Antiquité, mais ce n’est qu’au XIVe siècle qu’un art de la tapisserie se développe véritablement, avec l’apparition de grandes tapisseries à scènes narratives, formant des tentures historiées.  En effet, les tapisseries sont rarement des pièces isolées : une tenture historiée rassemble plusieurs tapisseries qui figurent les différents épisodes d’une même histoire.

La tapisserie est un tissu fabriqué sur un métier à tisser ou bien à la main, dont le tissage représente des motifs ornementaux.

Au départ est créé un carton, qui est l'ébauche en dimensions réelles de la tapisserie. Le carton est une sorte de maquette peinte, qui indique la composition, les motifs et les couleurs. D'abord exécutée par les tapissiers, elle devient une activité à part entière, celle des peintres-cartonniers.

Le carton peut être fait à partir d'une peinture, comme on le voit à partir du XVIe siècle avec la reproduction en tapisseries de tableaux de Raphaël.

Le tissage se compose de deux ensembles de fils entrelacés, ceux parallèles à la longueur, les fils de chaîne, et ceux parallèles à la largeur, les fils de trame. Les fils de chaîne sont mis en place sous tension sur un métier, et le fil de trame est transmis par un mouvement mécanique de va-et-vient sur tout ou partie de l'ouvrage.

Souvent la tapisserie est une réalisation textile décorative d'ameublement, se classant dans les arts décoratifs.

La tenture murale d'une pièce peut être constituée d'une seule ou d'un ensemble de tapisseries.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :