BESANCON

Publié le par Baldenberger

BESANCON

Par le traité de Nimègue de 1678 qui signe la paix avec le roi Charles II d'Espagne, le roi Louis XIV rattache définitivement le comté de Bourgogne qui s'appellera désormais la Franche-Comté, au royaume de France. Besançon devient alors la capitale du comté de Bourgogne

BESANCON
La vielle ville est enserrée par la boucle du Doubs et dominée par sa citadelle édifiée au XVIIe siècle par Vauban. Une composition présentant la fontaine des dames au premier plan et une vue aérienne de la citadelle Vauban en fond illustre le visuel du timbre
La vielle ville est enserrée par la boucle du Doubs et dominée par sa citadelle édifiée au XVIIe siècle par Vauban. Une composition présentant la fontaine des dames au premier plan et une vue aérienne de la citadelle Vauban en fond illustre le visuel du timbre
La vielle ville est enserrée par la boucle du Doubs et dominée par sa citadelle édifiée au XVIIe siècle par Vauban. Une composition présentant la fontaine des dames au premier plan et une vue aérienne de la citadelle Vauban en fond illustre le visuel du timbre

La vielle ville est enserrée par la boucle du Doubs et dominée par sa citadelle édifiée au XVIIe siècle par Vauban. Une composition présentant la fontaine des dames au premier plan et une vue aérienne de la citadelle Vauban en fond illustre le visuel du timbre

La Citadelle de Besançon est une place forte surplombant la ville de Besançon (Doubs), en Bourgogne-Franche-Comté. Elle constitue un des chefs-d'œuvre de Sébastien Le Prestre de Vauban (1633-1707), ingénieur militaire du roi Louis XIV. Son site est classé en 1924, puis l'édifice est classé au titre des monuments historiques par trois arrêtés de 1942 et 1944, et inscrit depuis le sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO au sein des Fortifications de Vauban regroupant douze sites représentatifs du génie architectural de Vauban.

BESANCON
BESANCON
BESANCON

La cathédrale Saint-Jean de Besançon aussi appelé cathédrale Saint-Jean Saint-Étienne de Besançon est une église, basilique et cathédrale carolingienne franc-comtoise à Besançon, construite dès le IIIe siècle puis reconstruite plusieurs fois, notamment au IXe siècle et au XIe siècle ; elle comprend des parties romanes, gothiques et baroques . L'édifice est l'un des rares en France à comprendre deux chœurs opposés ; il recèle une trentaine de tableaux classés aux monuments historiques, une horloge astronomique considérée comme un chef-d'œuvre du genre, ainsi que « la Rose de Saint-Jean », un autel circulaire datant du XIe siècle et entièrement réalisé dans du marbre blanc.

BESANCON
BESANCON
BESANCON

Construite par Auguste Lucien Vérité de 1858 à 1860, l’horloge astronomique de Besançon est dotée d’un mécanisme précis et complexe de plus de 30 000 pièces et 11 mouvements. Entraînés par des poids, certains servent aux animations telles que sonneries et automates. Les 57 cadrans fournissent de nombreuses indications : calendriers, mouvement des planètes, éclipses, heure de la pleine mer dans différents ports… La visite permet de faire le tour complet de l’horloge et de découvrir une grande partie de son mécanisme.

BESANCON
BESANCON
BESANCON
BESANCON
BESANCON

A l’angle de la préfecture, la fontaine des Dames, édifiée en 1785 d’après les dessins de l’architecte Claude Joseph Bertrand, doit son décor au sculpteur Luc Breton. Dans une niche de pierre dont le traitement évoque des concrétions calcaires deux dauphins enlacés soutiennent un coquillage servant d’écrin à une petite sirène de bronze. Oeuvre du sculpteur Lulier, la petite sirène ornait au XVI siècle la cour intérieure du palais Granvelle.

BESANCON
BESANCON
BESANCON

Le tramway de Besançon est un réseau de deux lignes de tramway qui relie l'agglomération d'ouest en est. L'inauguration a eu lieu les 30 et 31 août 2014 et la mise en service commerciale le lendemain, 1er septembre 2014. Un ancien réseau de tramway était précédemment en service dans la ville de 1897 à 1952.

Publié dans patrimoine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :