Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le carnaval de QUEBEC

Publié le par Baldenberger

Le carnaval de QUEBEC
Le carnaval de QUEBEC

Au mois de février, le carnaval de Québec fait fi du froid pendant dix-sept jours de festivités. Chaque année, Bonhomme Carnaval mène le bal dans la ville de Québec, au Québec (Canada).


Cette manifestation qui réchauffe les cœurs et met une folle ambiance dans la ville est le plus grand carnaval d'hiver au monde !


Avec près d’un million de participants, ce carnaval est aussi le troisième plus fréquenté de la planète, après ceux de Rio et de la Nouvelle-Orléans.


 

La coutume de fêter les derniers jours d'abondance avant le carême est ancienne. Ce sont les Français qui ont importé la tradition du carnaval au Québec dès la fin du XIXe siècle.


Le tout premier carnaval d'hiver du continent s’est tenu à Montréal en 1883. Québec a repris le flambeau en 1894.

Interrompu à plusieurs reprises, le carnaval de Québec est né sous sa forme moderne en 1954. Il s’est alors doté d'une mascotte appelée Bonhomme Carnaval. Ce bonhomme de neige portant une tuque rouge et la ceinture fléchée des Amérindiens est accompagné par des lutins facétieux, les Knuks, dans tous ses déplacements.

Le carnaval de Québec est rythmé par de multiples activités et animations pour toute la famille : l’occasion de découvrir la ville dans une ambiance chaleureuse et conviviale !

Les temps forts de ces dix-sept jours de réjouissances populaires sont la cérémonie d'ouverture pendant laquelle Bonhomme Carnaval reçoit les "clés de la ville" du maire de Québec et la cérémonie de fermeture où il rend les clés avant de disparaître. Ces deux soirées sont l'occasion de spectacles musicaux et pyrotechniques en plein air.

Le Palais de glace de Bonhomme est construit avec des blocs de glace sur les Plaines d'Abraham, qui se transforment pour l'occasion en un immense parc de loisirs. Au programme : concours de sculptures de neige, balades en traîneau à chiens, couloirs de glace, bains de neige, patinage et soirées endiablées…

Les courses de canots à glace (un sport extrême inspiré d’une tradition amérindienne) sont l'un des temps forts de ce carnaval. Elles se déroulent sur le fleuve Saint-Laurent glacé entre Québec et Lévis.


Deux défilés nocturnes de chars illuminés et le Bal de Bonhomme rythment aussi ces deux semaines de fête.

site du carnaval de Quebechttp://carnaval.qc.ca/carnaval/notre-histoire#

 

 

Publié dans Carnavals

Partager cet article
Repost0

Le cor

Publié le par Baldenberger

Le cor
Le cor
Le corLe corLe cor

Diaporama sur le corhttp://slideplayer.fr/slide/5406918/

Le cor postal

Le cor postal, ou cor de postillon, ou cornet postal est un instrument de musique utilisé par certains porteurs de courrier. Ils signalaient ainsi leur arrivée et leur départ d'un lieu pour que les destinataires et les expéditeurs de lettres puissent venir à leur rencontre

Le cor
Le cor
Le corLe corLe cor

Publié dans instruments de musique

Partager cet article
Repost0

Louise BOURGEOIS

Publié le par Baldenberger

Partager cet article
Repost0

Antoine LE NAIN

Publié le par Baldenberger

Partager cet article
Repost0

La marmotte

Publié le par Baldenberger

Publié dans Bestiaire

Partager cet article
Repost0

Les oeillets

Publié le par Baldenberger

Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Oeillet mignardise
(dianthus plumarus)
Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Oeillet des chartreux
Les oeillets
Les oeillets
Les oeilletsLes oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets
Les oeillets

Publié dans herbier philatélique

Partager cet article
Repost0

L'avocat

Publié le par Baldenberger

Publié dans herbier philatélique

Partager cet article
Repost0

Le carnaval de MAYENCE

Publié le par Baldenberger

Le carnaval de MAYENCE

Le carnaval de MAYENCE se fête de deux manières :

-les « kappasitzung », banquet, et la harangue sous forme de textes satiriques et bals dans des salles

-le carnaval de rue, sous forme de défilés

Du samedi au mardi gras, les gens investissent les rues pour y faire la fête et assister aux défilés.

Les carnavaliers (die Narren) s'interpellent par le cri de reconnaissance « Helau » et reprennent les chants de carnaval, souvent en mayençais. La vie de Mayence se déroule aujourd’hui encore sur la Schillerplatz, la Ludwigsstraße, la place du marché, devant les portes de la cathédrale.

Les principaux événements

- Samedi : le défilé des jeunes masqués, qui serpente traditionnellement à travers les rues de la vieille ville. Les thèmes des déguisements concernent la ville, l’école, le quotidien des enfants et des jeunes. Les défilés de quartier sont le point de rencontre des gardes, des recrues et des fous. Après le défilé, une prestation de serment des recrues est une étape importante des bals costumés.

- Dimanche : le défilé des quartiers Mainz-Finthen et Mainz-Bretzenheim

- Lundi des Roses : le défilé officiel (Rosenmontagszug), qui draine un nombre impressionnant de personnes dans les rues. Les personnes sur les chariots distribuent des cadeaux à la foule, surtout des bonbons. Les sociétés de carnaval préparent l’événement majeur de la saison durant toute l'anné. Les principaux groupes de musique de carnaval sont des fanfares colorées.

 

- Mardi gras : le cortège au quartier Mainz-Mombach, et corso en voiture dans la ville avec les fanfares colorées.

Publié dans Carnavals

Partager cet article
Repost0

Hyacinthe RIGAUD

Publié le par Baldenberger

Partager cet article
Repost0

Op art et art cinétique

Publié le par Baldenberger

Le terme "Op Art" est utilisée pour la première fois en 1964 dans un article du Time, appelé "Op Art : Pictures that Attack the Eyes" ("des tableaux qui attaquent l’œil").


Le terme s'étend à tous les types d'art fondés sur des jeux visuels ou des illusions d'optique. L'art optique se différencie de l'art cinétique de par son aspect virtuel. L'art optique donne l'illusion du mouvement là ou l'art cinétique le crée.


Les artistes de l'Op Art joue avec le spectateur et surtout avec sa perception visuelle, puisqu'ils créent des images qui paraissent bouger, se déformer...


Historiquement l'art optique est le résultat de plusieurs recherches. beaucoup d'artiste se sont questionnés sur les effets visuels, Kandinsky, l'école du Bauhaus dans les années 1920. Josef Albers à également étudié la relativité et instabilités des couleurs.


En 1951, les premières œuvres apparaissent basée sur le contrastes du noir et blanc. C'est le phénomène de persistance rétinienne qui donne naissance à l'illusion d'otique, au mouvement dans l'oeuvre. Victor Vasarely et Bridget Riley, sont représentatif de ce mouvement.


C'est à New York en 1965 avec l'exposition au MoMA appelée l’œil attentif que l'art optique a connu un début de reconnaissance international.


Par ailleurs ce mouvement est devenu très connu et surtout très populaire car en même temps, en parallèle des expositions les motifs et procédés visuels des artistes ont été repris par la mode et le design graphique.

groupe de designers INDIANEN

groupe de designers INDIANEN

Op art et art cinétique
Op art et art cinétique
Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>