Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le merveilleux voyage de Nils Holgersson

Publié le par Baldenberger

Le merveilleux voyage de Nils Holgersson

Le Merveilleux Voyage de Nils Holgersson à travers la Suède  est un roman suédois écrit par Selma Lagerlöf. Le premier tome est paru en 1906, le second en 1907.

Ce roman merveilleux raconte les aventures d'un petit garçon de ferme suédois réduit à une taille minuscule à la suite d'une malédiction d'un tomte (créature légendaire comparable à nos lutins) et qui est amené à suivre une bande d'oies sauvages en compagnie d'un jars venu de sa ferme. Nils parcourt ainsi une grande partie de la Suède, chaque chapitre présentant une nouvelle région et occasionnant des péripéties liées aux contes et aux légendes locales.

Le merveilleux voyage de Nils HolgerssonLe merveilleux voyage de Nils Holgersson

Selma Lagerlöf (1858-1940), femme de lettres suédoise. En 1909, elle est la première femme à recevoir le prix Nobel de littérature ( Le prix Nobel de littérature récompense annuellement, depuis 1901, un écrivain ayant rendu de grands services à l'humanité grâce à une œuvre littéraire qui, selon le testament du chimiste suédois Alfred Nobel, « a fait la preuve d'un puissant idéal »

Le merveilleux voyage de Nils Holgersson

Publié dans Littérature, patrimoine

Partager cet article
Repost0

La fête des mères

Publié le par Baldenberger

La fête des Mères  est une fête annuelle célébrée en l'honneur des mères dans de nombreux pays. À cette occasion, les enfants offrent des cadeaux à leur mère, des gâteaux, des fleurs  ou des objets qu'ils ont confectionnés à l'école ou à la maison.
La fête des Mères  est une fête annuelle célébrée en l'honneur des mères dans de nombreux pays. À cette occasion, les enfants offrent des cadeaux à leur mère, des gâteaux, des fleurs  ou des objets qu'ils ont confectionnés à l'école ou à la maison.

La fête des Mères est une fête annuelle célébrée en l'honneur des mères dans de nombreux pays. À cette occasion, les enfants offrent des cadeaux à leur mère, des gâteaux, des fleurs ou des objets qu'ils ont confectionnés à l'école ou à la maison.

La fête des mères
Timbre américain de 1934 reproduisant le tableau « Portrait de la mère de l’artiste », de James Abbott McNeill Whistler.
Timbre américain de 1934 reproduisant le tableau « Portrait de la mère de l’artiste », de James Abbott McNeill Whistler.

Timbre américain de 1934 reproduisant le tableau « Portrait de la mère de l’artiste », de James Abbott McNeill Whistler.

Aux Etats-Unis, l'activiste Julia Ward Howe initia en 1870 la Proclamation de la Journée de la mère, invitant les mamans du monde entier à s'unir afin d'obtenir la paix. Mais c'est surtout Anna Jarvis (1864-1948) qui est considérée comme responsable de la version internationale que l'on connaît aujourd'hui. Elle fonda en effet des "clubs" spécifiques aux mères, dans le même but d'union pacifique.

Le 10 mai 1908, elle dirigea une cérémonie au sein de l'église épiscopale et méthodiste Andrews afin d'honorer sa mère, "parmi toutes les mères". Ne pouvant y assister, elle envoya un télégramme et 500 oeillets blancs. Ce qui associa pour la première fois cet événement à des fleurs. En 1912, elle crée l'association internationale pour la Journée de la mère. 

En 1914, les Etats-Unis en font une fête nationale officielle. Aujourd'hui encore, l'oeillet y demeure un symbole : blanc pour une maman encore en vie, rouge pour une maman décédée.  

 

La fête des mèresLa fête des mères
La fête des mères
La fête des mères
La fête des mères
La Fête des mères en France

 

En 1805, Napoléon déclarait:

"Je voudrais que les femmes fussent honorées plus encore que dans l'ancienne Grèce. Chaque année, une grande fête devrait rendre gloire à leurs mérites… Une fête des mères, des enfants, de la famille, voilà ce que j'aimerais voir chaque printemps, quand renaît la nature entière, car c'est à ma mère que je dois tout"

 

En 1906, le village d'Artas (Isère) organise une cérémonie en l'honneur des mères de familles nombreuses. Deux mères de neuf enfants se voient décerner le prix de Haut mérite maternel. Le village continue aujourd'hui de revendiquer la création de la Fête des mères en France. 

En 1918, Lyon suit le mouvement né aux Etats-Unis et rend hommage aux mères et épouses qui ont perdu leurs fils et/ou mari durant la Première Guerre mondiale. Cette Journée des mères a été officialisée par le gouvernement en 1929.  

En 1942, le maréchal Pétain donne un ton plus solennel à l'événement, notamment dans un message à la radio: "Vous seules, savez donner à tous ce goût du travail, ce sens de la discipline, de la modestie, du respect qui font les hommes sains et les peuples forts. Vous êtes les inspiratrices de notre civilisation chrétienne." Plutôt que de fêter les mamans, il s'agit de tout mettre en oeuvre pour relancer le taux de natalité en France. 

En 1950, la politique nataliste est toujours de rigueur. La loi du 24 mai indique que "la République française rend officiellement hommage chaque année aux mères françaises au cours d'une journée consacrée à la célébration de la Fête des mères". Elle fixe la date au quatrième dimanche de mai, excepté si la Pentecôte tombe le même jour. Dans ce cas, la Fête des mères a lieu le premier dimanche de juin. Le ministère de la Santé et l'Unaf (Union nationale des associations familiales) sont en charge de l'organisation de la célébration.

La fête des mères

La mythologie grecque célébrait déjà la mère de Zeus, Rhéa (ou Cybèle) au printemps. Elle n'était pas la seule honorée puisque cette saison était déjà, dans les rites païens, l'occasion de célébrer la fertilité

La fête des mères

La fête des mères est une fête internationale. La Belgique, le Danemark, la Finlande, l'Italie, La Turquie ou encore la Russie se sont aussi calqués sur la tradition instaurée par les Etats-Unis pour fêter leurs mamans nationales.

Rapidement, la Fête des mères est vue par les commerçants comme une opportunité à ne pas manquer.

(Ulla Majoube, l'express)

Publié dans patrimoine

Partager cet article
Repost0

Le pêcheur et sa femme

Publié le par Baldenberger

Le pêcheur et sa femme
Le pêcheur et sa femme

Un pauvre pêcheur épargne la vie d’un énorme poisson. En échange, celui-ci exauce le vœu de la femme du pêcheur pour lui permettre une vie meilleure.

 

texte pdf http://bdemauge.free.fr/litterature/pecheur.pdf

Publié dans Littérature, patrimoine

Partager cet article
Repost0

Epoque contemporaine

Publié le par Baldenberger

Les bouleversements du siècle se répercutent sur les arts. Alors que depuis le moyen âge les styles avaient dérivés les uns des autres en se succédant dans le temps, le XIX°siècle va voir la multiplication des écoles.

 

La France continuera de jouer un rôle artistique majeur en Europe jusqu'à la veille du premier conflit mondial.

Longtemps encore les peintres travaillent "à la commande" pour l'Etat ou de riches particuliers. Comme sous l'Ancien Régime le genre détermine la qualité de l'oeuvre: au sommet, la peinture d'histoire, puis le portrait, la peinture de genre, le paysage dont le goût se répand et enfin la nature morte. L'Académie de peinture et de sculpture qui dirige l'école des Beaux-arts  constitue le jury pour le Salon annuel ; elle oriente la création dans la perpétuation d'un néo-classicisme affadi. La perfection technique du métier, l'exactitude dans la représentation du réel sont mises au service d'oeuvres aux sujets conventionnels correspondant aux aspirations de reconnaissance sociale des nouvelles catégories dominantes.C’est l’Académisme. Dans la seconde moitié du siècle les peintres académiques seront appelés les "pompiers" à cause des personnages souvent casqués de leurs composition tirées de sujets de l'Antiquité.

 

Peinture académique

http://philatelier.over-blog.com/2017/11/la-peinture-academique.html

Parallèlement se développe pendant la première moitié du siècle l'école romantique où les peintres cherchent à accroître l'expressivité de leurs oeuvres par la fougue des lignes ou des couleurs. Le mouvement romantique est européen. Ce mouvement est apparu dès la fin du XVIII°. Il prend le contrepied du rationalisme et de l'idée de progrès qui avaient guidé les hommes des lumières et les dirigeants politiques de la Révolution. Les "jeunes chevelus" romantiques contre les "vieilles perruques classiques". Les romantiques rejettent les règles et placent l'artiste au centre de son oeuvre, sa sensibilité doit lui permettre de transmettre une vision du monde. Il est créateur et voyant. Renouvellement des sujets, refus des scènes bibliques ou mythologie, inspiration dans légendes médiévales. Ils ont l'ambition de changer le monde dont ils sont témoins et acteurs.

 

Les romantiques

http://philatelier.over-blog.com/2017/11/le-romantisme.html  

En réaction avec le Romantisme, l'école réaliste souvent animée par des préocupations sociales qui cherchent à représenter l'aspect de leur époque et souvent les conditions de vie des gens humbles sans chercher comme les romantiques ou les pompiers à idéaliser la réalité. « Célébrer la beauté moderne, l'héroïsme de la vie moderne »

 

 

Réalisme

http://philatelier.over-blog.com/2017/11/le-realisme.html

La rupture dans la façon de peindre a lieu après 186O au moment où la photographie permet maintenant de reproduire exactement la réalité. Le souci de la transcription objective de la réalité va céder le pas à la vision subjective du peintre. Les peintres vont rechercher maintenant les moyens plastiques de la traduire. Les impressionnistes s'efforceront de fixer les éphémères vibrations colorées de la lumière dans des paysages où ciels et eaux mouvants occupent une grande place.
Leurs oeuvres étant refusées au Salon officiel, un marché parallèle de l'art va progressivement se former.

 

Les impressionnistes

http://philatelier.over-blog.com/2017/11/les-impressionnistes.html

A la fin du siècle l'impressionnisme s'est imposé comme référence à coté de l'Académisme. Il se diversifie à son tour à partir d'individualités fortes, dans des « mouvements » et « tendances ».


La peinture est concurrencée comme moyen d'information par la photo et le cinéma est devenu un moyen de transposition de la réalité et d'expression de la pensée.
Les bouleversements sont tout aussi importants dans les autres pays: dans les pays allemands les expressionistes du groupe "die Brücke" ou "der blau Reiter" d'où sortira l'abstraction , mais la musique y a connu également des développements plus importants. En peinture "l'avant garde" évolue vers une abstraction géométrique. Aux Etats-Unis c'est surtout dans l'architecture que les progrès sont les plus frappant avec l'élévation des premiers gratte-ciel à structure métallique.

 

Les post-impressionnistes

http://philatelier.over-blog.com/2017/11/le-post-impressionnisme.html

 

      

 

Partager cet article
Repost0

Le basket-ball

Publié le par Baldenberger

Le basket-ball
Le basket-ball

James Naismith  inventa le basket à la fin du XIXe siècle. Cet éducateur sportif au collège de Springfield dans le Massachusetts cherchait le moyen d’occuper ses élèves durant l’hiver. Son défi: inventer un sport d’intérieur sollicitant l’endurance mais préservant ses étudiants de toute blessure.

 

Pour parvenir à ses fins, il s’est inspiré d’un jeu traditionnel canadien, le «duck on a rock» et de la légende du «pok ta pok» des Mayas, laquelle consiste à faire passer une balle en latex dans un anneau de pierre avec les fesses, les hanches et les genoux. Malheur aux vaincus qui étaient sacrifiés.

Pour fabriquer les buts aux extrémités de la salle, Naismith disposa deux anciens cageots de fruits qu’il a fixés à une rampe placée à 10 pieds de haut (3,05 m). Pour faciliter la récupération du ballon, le fond des paniers fut ensuite percé.

Les 18 étudiants furent si enthousiasmés par l’invention de James Naismith qu’ils proposèrent de baptiser ce sport du nom de leur professeur, à savoir le «Naismith-ball». Mais l’inventeur refusa, en toute humilité.

Le 21 décembre 1891, James Naismith placarda les 13 règles de son nouveau sport sur les murs de la salle du collège de Springfield. Le basket-ball était né.

Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le Musée olympique expose la réplique du premier cageot à fruits utilisé par James Naismith, l'inventeur de ce sport

Le Musée olympique expose la réplique du premier cageot à fruits utilisé par James Naismith, l'inventeur de ce sport

Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball
Le basket-ball

Publié dans SPORT

Partager cet article
Repost0

SPORTS

Publié le par Baldenberger

Publié dans SPORT

Partager cet article
Repost0

Jacques MAJORELLE

Publié le par Baldenberger

Jacques MAJORELLE
Jacques MAJORELLE

Jacques Majorelle est le fils de l'ébéniste Louis Majorelle, bien connu à Nancy. Il s’est formé à l’École nationale des beaux-arts appliqués de Nancy puis à l’Académie Julian à Paris.

Ses créations sont le fruit de sa fascination pour l’Orient, nourrie par ses nombreux voyages. Dès 1908, il se rend en Espagne, en Égypte et en Italie avant de s’installer au Maroc en 1917, où il se fait construire une maison dans le style mauresque dont le jardin est progressivement aménagé.

Dans l’entre-deux-guerres, il séjourne dans plusieurs pays en Afrique où il multiplie les expériences sur la couleur notamment par l’usage de la poudre d’or et d’argent.

En 1937 à Marrakech, il peint sa villa, son jardin et son atelier de couleurs vives, dominées par le bleu outremer intense auquel il donne son nom, le « bleu Majorelle ». 

 

Son regard singulier sur l’exotisme et l'utilisation des couleurs font de Jacques Majorelle un artiste emblématique de l’orientalisme.

Partager cet article
Repost0

Le roi-grenouille

Publié le par Baldenberger

Le roi-grenouilleLe roi-grenouille
Le roi-grenouilleLe roi-grenouille

C'est l'histoire d'un roi et sa fille qui habitaient dans un château près d'une grande forêt sombre. Dans la journée quand il faisait très chaud la fille du roi se promenait dans la forêt et jouait avec sa boule d'or à côté de la fontaine. Mais un jour en lançant sa boule, celle-ci tomba au fond de la fontaine. Elle se mit à pleurer et une grenouille arriva en lui proposant de récupérer sa boule si celle-ci l'emmenait vivre au château et devenait sa meilleure amie. Dès que la fille du roi obtient sa boule, elle s'enfuit au château. La grenouille vient la rejoindre au château et frappe à sa porte. Le roi l'oblige à la faire rentrer, à lui donner à manger et à l'accompagner dans sa chambre. La fille du roi se met en colère car la grenouille faisait des caprices ; alors elle lance la grenouille contre le mur mais celle-ci se transforme en prince car il avait été ensorcelé. La fille du roi et le prince se marièrent et partirent en carrosse vers le royaume du prince.

Le roi-grenouille
Le roi-grenouille
Le roi-grenouille
Le roi-grenouille
Le roi-grenouille

Publié dans Littérature, patrimoine

Partager cet article
Repost0

Les Vosges en philatélie

Publié le par Baldenberger

Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Au temps de l'Empire romain, Grand était une importante cité religieuse, peuplée à l'époque d'environ 20 000 habitants. Elle disposait d'un amphithéâtre de 17 000 places, d'une basilique avec une mosaïque restée sur son emplacement d'origine, une des plus étendues et coloriées d'Europe occidentale, et probablement d'un temple très important dédié au dieu Apollon, établi sur une source gauloise.

Au temps de l'Empire romain, Grand était une importante cité religieuse, peuplée à l'époque d'environ 20 000 habitants. Elle disposait d'un amphithéâtre de 17 000 places, d'une basilique avec une mosaïque restée sur son emplacement d'origine, une des plus étendues et coloriées d'Europe occidentale, et probablement d'un temple très important dédié au dieu Apollon, établi sur une source gauloise.

Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie
Les Vosges en philatélie

Publié dans patrimoine

Partager cet article
Repost0

Les mots croisés

Publié le par Baldenberger

Les mots croisés
Les mots croisés

Les mots croisés sont un jeu de lettres connu dans le monde entier. Son but est de retrouver tous les mots d'une grille grâce aux définitions données en annexe.

Les mots croisés

En 1913, un journaliste du New York World, Arthur Waynne, se vit demander par son éditeur de créer un nouveau divertissement pour la rubrique "fun" de l'édition du dimanche.

Les mots croisés
Les mots croisés

En décembre 1922, Morley Adams lance les mots croisés au Royaume-Uni en dissimulant le nom du véritable inventeur. Cette fois, les Britanniques qui avaient autrefois boudé les mots croisés d’Arthur Wynne les accueillent favorablement

Les mots croisés

Les mots croisés sont très populaires et se jouent tout au long de l’année, que ce soit sur la plage, à la maison ou encore dans la voiture. Ils sont souvent associés aux loisirs de nos parents.

Les mots croisés en Mail Art

Une œuvre se nomme Mail Art si elle est véhiculée par La Poste, oblitérée, affranchie, adressée à un destinataire et comporte l’adresse de l’expéditeur.

Une œuvre se nomme Mail Art si elle est véhiculée par La Poste, oblitérée, affranchie, adressée à un destinataire et comporte l’adresse de l’expéditeur.

D'autres mail Art à découvrir sur le blog de postenomade http://postenomade.over-blog.com/

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 > >>