Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Stand STUDEBAKER

Publié le par Baldenberger

Stand STUDEBAKER

Studebaker est une compagnie américaine créée le 16 février 1852 à South Bend, en Indiana.

Après avoir d'abord produit des chariots tirés par des chevaux, puis des automobiles et des camions, la compagnie abandonna le marché automobile en 1966

1935 Big Six

Stand STUDEBAKER
Stand STUDEBAKER

1950 Champion Deluxe

Stand STUDEBAKER
Stand STUDEBAKER

1953 Starliner

Stand STUDEBAKER
Stand STUDEBAKER
Stand STUDEBAKER

1957 Golden Hawk

Stand STUDEBAKER
Stand STUDEBAKER
Stand STUDEBAKER

1962 Avanti

Stand STUDEBAKER
Stand STUDEBAKER
Stand STUDEBAKER
Stand STUDEBAKER

Publié dans Automobile

Partager cet article
Repost0

Bijoux et joaillerie

Publié le par Baldenberger

Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie

L’artisan qui fabrique des bijoux se nomme bijoutier, celui-ci va mettre en valeur le métal.

Le joaillier quant à lui va mettre en valeur les pierres avec des pavages, sertissures.

L'orfèvre est un artisan et marchand qui fabrique et vend des objets d'orfèvrerie, ouvrages d’or et d’argent, de platine ou de tout métal précieux. Il est proche du métier de bijoutier

 

https://philatelie-pour-tous.fr/lart-du-bijou/

Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie

Les fibules

agrafe ou broche servant à attacher les vêtements

Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie

Un collier 

 type de bijou  porté autour du cou

Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie

pendentif

Petits accessoires à accrocher à une chaîne de cou

les pendentifs sont des grands classiques de la joaillerie

Bijoux et joaillerie

Les bagues

La bague est un article de Bijouterie réalisé en forme d'anneau. Elle est agrémentée d'ornements. 

Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie

Un bracelet

article de bijouterie ou de  joaillerie  porté autour du poignet

Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie

boucle

Anneau ou rectangle de métal avec traverse portant en général un ou plusieurs ardillons, qui sert à assujettir les deux extrémités d'une courroie, d'une ceinture, etc.

Bijoux et joaillerie

Boucle d'oreille

bijou que l'on porte à l'oreille

Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie
Bijoux et joaillerie

Publié dans patrimoine

Partager cet article
Repost0

Les chaussures

Publié le par Baldenberger

Les chaussures
Dans les années 50, les escarpins ont été popularisés et baptisés d’après le nom d’un couteau de combat sicilien, le Stiletto.

Dans les années 50, les escarpins ont été popularisés et baptisés d’après le nom d’un couteau de combat sicilien, le Stiletto.

Les chaussures
Les chaussures
Les chaussures

La bottine, ou demi-botte, est une botte dont la tige s'arrête entre la cheville et le haut du mollet. Au début du XX e siècle, le terme "bottine" désignait spécifiquement des chaussures de femmes s'arrêtant à mi-mollet et lacées sur le devant. Le terme "bottillon" est employé pour désigner une bottine pour homme.

Bata est une entreprise de chaussures fondée en 1894 par Antonin et Anna Bata en Tchécoslovaquie ; Ses chaussures à petits prix ont fait son succès.

Bata est une entreprise de chaussures fondée en 1894 par Antonin et Anna Bata en Tchécoslovaquie ; Ses chaussures à petits prix ont fait son succès.

Antonin Bata quitte l’entreprise et entre dans l’armée, sa soeur Anna se marie peu de temps après. Tomas Bata reprend seul la direction de l’entreprise. 1897. Tomas Bata lance la première chaussure en textile appelée « Batovka » ainsi que la mécanisation de la production de chaussures.

Antonin Bata quitte l’entreprise et entre dans l’armée, sa soeur Anna se marie peu de temps après. Tomas Bata reprend seul la direction de l’entreprise. 1897. Tomas Bata lance la première chaussure en textile appelée « Batovka » ainsi que la mécanisation de la production de chaussures.

Fin XIXe, l’industrialisation a permis de réaliser la première production en série de chaussures.

Autrefois de confection purement artisanale, la fabrication de chaussures en série s’accroît avec l’invention de la machine à coudre. Les innovations techniques, les machines industrielles, permettent ainsi
une production accrue et moins coûteuse avec une productivité alors inégalée.
Ainsi, les chaussures deviennent, pour la première fois, accessibles à de plus vastes couches de la population au XIXe siècle.

De plus, l’industrialisation va permettre une réelle avancée sur le chaussant. En effet, jusqu’au milieu du XIXe siècle, on ne distinguait pas le pied droit du pied gauche. Ainsi, le pied s’adaptait à la chaussure au fur et à mesure qu’on la portait.
Avec l’industrialisation de la chaussure, l’arrivée de la production en série, on commence aussi à fabriquer les chaussures en différentes pointures, et à distinguer le pied gauche du pied droit !

Les chaussures
les bottes de pluie tirent leur origine des bottes Wellington, du nom du duc anglais qui en 1817 mis sur le marché les premières chaussures en caoutchouc de ce style.

les bottes de pluie tirent leur origine des bottes Wellington, du nom du duc anglais qui en 1817 mis sur le marché les premières chaussures en caoutchouc de ce style.

Une sandale est, dans l'acception la plus générale :

  • une chaussure légère, comme une espadrille
  • ou ouverte comme la sandale de bois dont se rapprochent les getas japonaises ; elle est couramment portée quand il fait chaud.

Elle est appelée aujourd'hui plus spécifiquement sandalette ou nu-pied 

Les chaussures de bois "Kabkab" de Constantine; C'est une paire de chaussure en socque qui a été fabriquée dans une même pièce de bois couverte de fines feuilles d'argent. Originaire de la ville de Constantine, elle fut faite au début du 20ème siècle afin d'être portée par une riche mariée de la région, lors de sa sortit du rituel du hammam. Cette chaussure tire probablement son nom du rythme de pas qu'elle émet traduisant la démarche gracieuse et par là, la prestance.

Les chaussures de bois "Kabkab" de Constantine; C'est une paire de chaussure en socque qui a été fabriquée dans une même pièce de bois couverte de fines feuilles d'argent. Originaire de la ville de Constantine, elle fut faite au début du 20ème siècle afin d'être portée par une riche mariée de la région, lors de sa sortit du rituel du hammam. Cette chaussure tire probablement son nom du rythme de pas qu'elle émet traduisant la démarche gracieuse et par là, la prestance.

Les chaussures
Les chaussures
Les chaussures

Emblématique du Pays Basque, l'espadrille est une sandale en jute ou en chanvre qui se porte aux beaux jours et symbolise la saison estivale.

Une espadrille est une chaussure légère en toile avec une semelle en corde de chanvre ou de spart tressée, traditionnelle dans plusieurs régions chaudes du monde.

Une espadrille est une chaussure légère en toile avec une semelle en corde de chanvre ou de spart tressée, traditionnelle dans plusieurs régions chaudes du monde.

La Charentaise créée au XVII siècle, sous le règne de Louis XIV, utilise les excédents de fabrication des tisserands locaux qui travaillaient pour la confection des uniformes de la Marine Royale et les feutres de réforme des papeteries de l’Angoumois. Au Moyen-Age, les paysans glissaient déjà l'ancêtre de la charentaise dans des sabots pour avoir chaud aux pieds et pour avoir un peu plus de confort.
La Charentaise créée au XVII siècle, sous le règne de Louis XIV, utilise les excédents de fabrication des tisserands locaux qui travaillaient pour la confection des uniformes de la Marine Royale et les feutres de réforme des papeteries de l’Angoumois. Au Moyen-Age, les paysans glissaient déjà l'ancêtre de la charentaise dans des sabots pour avoir chaud aux pieds et pour avoir un peu plus de confort.

La Charentaise créée au XVII siècle, sous le règne de Louis XIV, utilise les excédents de fabrication des tisserands locaux qui travaillaient pour la confection des uniformes de la Marine Royale et les feutres de réforme des papeteries de l’Angoumois. Au Moyen-Age, les paysans glissaient déjà l'ancêtre de la charentaise dans des sabots pour avoir chaud aux pieds et pour avoir un peu plus de confort.

Les charentaises apparurent, sous leur forme actuelle, sous le règne de Louis XIV. On les voyait essentiellement dans les belles demeures de la noblesse française. Les châtelains ne voulaient pas être dérangés par le bruit des allers et venues des domestiques. Les domestiques étaient chaussés de "pantoufles" Rien de mieux donc qu'une semelle en feutre qui permettaient des déplacements sans aucun bruit : à cette époque, les charentaises étaient appelées "les silencieuses". L'autre but recherché était l'entretien des parquets : ces belles demeures abritaient des parquets massifs magnifiques qu'il fallait entretenir régulièrement pour qu'ils ne perdent pas leur lustre naturel. Grâce à leurs passages répétés avec leurs charentaises et leurs semelles en feutre, les valets briquaient les parquets, qui demeuraient brillants toute l'année !

Les chaussures

Publié dans patrimoine

Partager cet article
Repost0

Stand HISPANO-SUIZA

Publié le par Baldenberger

Stand HISPANO-SUIZA

Hispano-Suiza est une société internationale d'origine espagnole (Sociedad Hispano-Suiza, fábrica de automóviles, sistema Birkigt) fondé en 1904 par le Suisse Marc Birkigt, réputée pour avoir produit des voitures remarquables alliant luxe et sport pendant l'entre-deux-guerres.

Hispano-Suiza est également réputée pour ses moteurs d'avions qui ont équipé notamment les SPAD durant la Première Guerre mondiale mais aussi la plupart des avions de chasse jusqu'à la Seconde Guerre mondiale.

Après avoir été intégré comme division de la Snecma, Hispano-Suiza, en 2007, est un équipementier aéronautique intégré au groupe Safran.

1906

Stand HISPANO-SUIZA
Stand HISPANO-SUIZA

1907

Stand HISPANO-SUIZA

1910

Stand HISPANO-SUIZA

1912

Stand HISPANO-SUIZA
Stand HISPANO-SUIZA

1916

Stand HISPANO-SUIZA

1924

Stand HISPANO-SUIZA
Stand HISPANO-SUIZA
Stand HISPANO-SUIZA
Stand HISPANO-SUIZA

1926

Stand HISPANO-SUIZA

1930

Stand HISPANO-SUIZA
Stand HISPANO-SUIZA

1932

Stand HISPANO-SUIZA
Stand HISPANO-SUIZA

Publié dans Automobile

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3