Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

coutumes de noel

Les cartes de Noël

Publié le par Baldenberger

Les cartes de Noël
Les cartes de Noël
Les cartes de Noël
Les cartes de Noël

La popularité grandissante des cartes de Noël coïncide avec l’évolution du système postal. En effet, au milieu du 19ᵉ siècle, la Grande-Bretagne mit en place le Penny Post, un service qui permettait d’envoyer des lettres pour seulement un penny. De plus, l’essor de l’industrie lithographique facilita la reproduction et la diffusion des cartes à grande échelle. les premières cartes de Noël remontent au 19ème siècle. C’est durant cette période que Sir Henry Cole, directeur du Victoria & Albert Museum de Londres, décida de créer une carte illustrée pour souhaiter un joyeux Noël à ses amis et sa famille. Ainsi, en 1843, il fit appel à l’artiste John Callcott Horsley pour réaliser cette première carte, qui représente une image symbolique de la charité chrétienne.

Publié dans Coutumes de Noël

Partager cet article
Repost0

Le calendrier de l'Avent

Publié le par Baldenberger

 

La tradition du calendrier de l'Avent remonte au XIXe siècle, en Allemagne. À l'origine, il s'agissait d'une simple couronne de gui ou de houx, sur laquelle on disposait 24 bougies, une par jour. Chaque matin, les enfants allumaient une bougie, ce qui symbolisait l'approche de Noël. Au début du XXe siècle, les premiers calendriers de l'Avent imprimés ont commencé à apparaître. Ces calendriers étaient composés de petits dessins ou de versets bibliques, cachés derrière des volets à ouvrir. En 1908, un éditeur allemand, Gerhard Lang, a inventé le premier calendrier de l'Avent moderne. Ce calendrier était composé de 24 fenêtres, derrière lesquelles se cachaient des petits jouets ou des friandises. Le succès de ce calendrier a été immédiat, et il a rapidement été adopté dans d'autres pays.

Aujourd'hui, les calendriers de l'Avent sont disponibles dans une grande variété de formes et de tailles. Ils peuvent être faits de papier, de carton, de bois ou même de chocolat. Certains calendriers sont religieux, tandis que d'autres sont simplement axés sur le plaisir.

Le calendrier de l'Avent est une tradition populaire qui aide les enfants à patienter jusqu'à Noël. Il est un symbole de l'anticipation et de la joie de cette fête.

Le calendrier de l'Avent

Publié dans Coutumes de Noël

Partager cet article
Repost0

Pan de Natale (Le pain de Noël)

Publié le par Baldenberger

Pan de Natale (Le pain de Noël)
Pan de Natale (Le pain de Noël)

Le Pain de Noël était un gros pain de maison, rond comme le pain de La Turbie. Il était fait avec le blé récolté dans les campagnes du pays et dont la farine provenait des moulins aussi bien de Monaco que de Roquebrune ou de Menton.

Sur le dessus de cette boule de pain, on disposait quatre à sept petites noix de manière de former une croix latine et on y déposait un petit rameau d'olivier et parfois on y ajoutait une petite branche d'oranger et de citronnier.

Pour nos anciens, la croix qui se trouvait sur ce pain était le signe de leur foi et le rameau d'olivier un gage de paix. Pour certains, la branche d'oranger et de citronnier ajoutée à la brindille d'olivier était le symbole de la richesse du terroir monégasque.

Le soir de Noël, après la messe de minuit, le Pan de Natale était disposé sur la table et la personne la plus âgée, ou parfois la plus jeune, de la famille procédait à la bénédiction du pain. Elle trempait la brindille d'olivier dans le l'eau bénite et  faisait un large signe de croix sur le pain mais aussi vers les personnes présentes autour de la table et prononçait les paroles suivantes :

"Che dame chela ram'auriva e l'agiütu de Diu, u mà se ne vaghe e u ben arrive".
"Qu'avec ce petit rameau d'olivier et l'aide de Dieu, le mal s'en aille et que le bien vienne".

Les participants se signaient et le maître de maison tranchait alors le pain et le distribuait.

En recevant ce pain chacun prononçait à voix basse "que le mal s'en aille et que le bien vienne".

Le reste de ce pain était conservé et des tranches étaient offertes aux visiteurs en signe de bienvenue.

Partager cet article
Repost0

Christstollen

Publié le par Baldenberger

Christstollen

"Les Allemands auraient inventé le Christstollen, roi des pâtisseries de Noël. 

Autrefois, lors de fêtes, les membres des tribus allemandes dédiaient à leurs dieux des pâtisseries représentant différents symboles. La foi chrétienne interdit cependant la cuisson de tels symboles. Les habitudes païennes se sont toutefois infiltrées dans les coutumes chrétiennes pour ensuite y être intégrées. Le nom Stollen trouve ainsi ses origines dans le mot " Stulo ", une colonne dédiée aux plus grandes divinités.


Aux siècles suivants, on a donné à ce gâteau allongé une signification symbolique : celle de l'enfant Jésus emmailloté dans ses langes. Le gâteau, d'abord étalé et aux côtés rabattus, représente les langes protectrices et chaudes repliées de la même manière."

Christstollen
Partager cet article
Repost0

Bûche de NOËL

Publié le par Baldenberger

Bûche de NOËL
Bûche de NOËL
Bûche de NOËL

La bûche de Noël réunissait autrefois tous les habitants de la maison, tous les hôtes du logis, parents et domestiques, autour du foyer familial.

La bénédiction de la bûche avec les cérémonies traditionnelles dont elle se parait n’était que la bénédiction du feu, au moment où les rigueurs de la saison le rendent plus utile que jamais.

Cet usage existait surtout dans les pays du Nord. C’était la fête du feu, le Licht des anciens Germains, le Yule Log, le feu d’Yule des forêts druidiques, auquel les premiers chrétiens ont substitué cette fête de sainte Luce dont le nom, inscrit le 13 décembre au calendrier et venant du latin lux, lucis, rappelle encore la lumière.

 Le gâteau est arrivé vers 1870. Plusieurs pâtissiers se disputent la paternité, mais ils ont juste eu l'idée en même temps d'un roulé qui ressemble à une bûche. Auparavant, les desserts de Noël étaient très riches en ingrédients, comme les mince pies ou le pudding au Royaume-Uni, le stollen en Allemagne ou le panettone en Italie. On mettait surtout des raisins secs, denrée qui se conserve bien. C'était l'annonce d'un avenir prospère, car les fruits secs sont symboles de fertilité. Ainsi, on multiplie les mets à Noël, car "l'abondance promet l'abondance". 

 

Partager cet article
Repost0

Les bougies de NOËL

Publié le par Baldenberger

Les bougies de NOËL

 

Les bougies appartiennent au rituel de Noël depuis fort longtemps. Selon les régions du monde, leur signification varie.

Parmi les décorations du temps des fêtes, la bougie de Noël s'impose par son caractère solennel. Symbole de lumière et de paix, elle est souvent offerte en cadeau, magnifiquement parée de couleurs et de sculptures.

À Marseille, les trois bougies sur la table représentent la Sainte Trinité.

En Angleterre, la longue bougie rouge décorée de houx a remplacé la bûche, et il existait même un rituel pour l'allumer. Cependant, si elle devait cesser de brûler la journée de Noël, c'était un bien mauvais signe.

En Irlande, on place des bougies sur le rebord des fenêtres pour guider les Rois mages.

Au Danemark, on allume deux bougies, qui représentent le père et la mère; la première à s'éteindre désigne celui qui mourra en premier.
 

Les bougies de NOËL
Les bougies de NOËL
Les bougies de NOËL
Les bougies de NOËL
Les bougies de NOËL
Les bougies de NOËL

Autrefois, on fixait les bougies aux branches du sapin tant bien que mal, avec de la cire ou des épingles, mais c'était plus ou moins sécurisant! Vers la fin du X1Xe siècle, on a vu apparaître de petites lanternes et des bougeoirs à pince, ce qui a facilité l'installation des bougies.

Au début du XXe siècle, on a ajouté des globes de verre pour abriter la flamme et l'isoler des aiguilles, si facilement inflammables. C'est sans doute en raison du haut risque d'incendie qu'on ne décorait l'arbre que la veille de Noël, et ce, jusqu'à ce qu'on adopte l'éclairage électrique !

Les bougies de NOËL
Les bougies de NOËL
Les bougies de NOËL
Les bougies de NOËL
Partager cet article
Repost0

Le vin chaud

Publié le par Baldenberger

Le vin chaud
Le vin chaud
Le vin chaud

Le vin chaud est indissociable de l’hiver et plus particulièrement, de la période de Noël et ses marchés, il n’en a pas toujours été de même. Plutôt qu’une recette festive, il s’agissait en réalité d’une astuce peu ragoûtante.

Le vin chaud date en effet de la Rome antique, mais à l’époque, au-delà du fait qu’on ne célébrait pas Noël, il s’agissait simplement de tromper les papilles des invités. En effet, au temps des Romains, on consommait le vin en fin de repas, et pour masquer son goût oxydé peu agréable, on y ajoutait épices, fruits secs, miel et herbes. Autre effet positif des épices: permettre au vin de se conserver bien plus longtemps, ce qui a contribué à populariser les vins épicés. Au Moyen-Âge, on y ajoute girofle et cannelle et on baptise cette boisson sucrée Hypocar. C’est plus tard en Allemagne et en Autriche que vient l’idée de réchauffer cette boisson: le Glühwein était né.

https://saveurs.be/les-origines-du-vin-chaud-vont-vous-surprendre/

Le vin chaud

Publié dans Coutumes de Noël

Partager cet article
Repost0

L'étoile de Noël

Publié le par Baldenberger

L'étoile de Noël est un accessoire du sapin de Noël. Elle symbolise notamment l' étoile que suivirent les rois mages selon les chrétiens
L'étoile de Noël est un accessoire du sapin de Noël. Elle symbolise notamment l' étoile que suivirent les rois mages selon les chrétiens

L'étoile de Noël est un accessoire du sapin de Noël. Elle symbolise notamment l' étoile que suivirent les rois mages selon les chrétiens

L'étoile de Noël

Selon les théologiens, l’Étoile qu’ont suivi les Rois-Mages venus de l’Orient n’apparaît que pour mieux « signer » la naissance de l’enfant-Christ. On la retrouve sur de nombreuses scènes de la "Nativité" ; c'est aussi un accessoire du sapin de Noël.

L'étoile de Noël
L'étoile de Noël

Le Poinsettia, ou Étoile de Noël, est une plante typique du mois de décembre ; elle est souvent associée à la plante de Noël.

http://philatelier.over-blog.com/2016/11/le-poinsettia-etoile-de-noel.html

Publié dans Coutumes de Noël

Partager cet article
Repost0

La pyramide de Noël

Publié le par Baldenberger

La pyramide de Noël
La pyramide de Noël
La pyramide de Noël
La pyramide de Noël
La pyramide de Noël
La pyramide de Noël
La pyramide de Noël

La pyramide de Noel en bois est une décoration de Noel en bois originale Egalement appelée pyramide à bougies, la crèche de Noel d'allemagne ou "Weihnachtspyramide", fonctionne selon un principe simple de physique : la convection.

L'origine des pyramides de Noël remonte au Moyen Âge. À cette époque, il était d'usage, en Europe du Sud et de l'Ouest d'accrocher dans les maisons des branches d'arbustes à feuillage persistant (comme le buis) dans l'espoir d'éloigner les forces de l'hiver.

Dans le même temps, en Europe du Nord et de l'Est, on cherchait à faire la même chose grâce à la puissance de la lumière. La combinaison des deux coutumes a progressivement abouti aux sapins et aux pyramides de Noël : En Allemagne, au XVIIIe siècle, on fabriquait des Lichtergestelle (littéralement des échafaudages de lumière), faits de quatre branches vertes entrelacées, attachées ensemble au sommet, décorées de divers objets et garnies de chandelles.

Ces décorations étaient vendues sur les marchés de Noël et on en trouvait dans de nombreuses églises du Brandebourg lors de la messe de minuit.

La pyramide de Noël
La pyramide de Noël
Partager cet article
Repost0

Sainte-Lucie

Publié le par Baldenberger

Sainte-Lucie

C’est en Suède que célébrer la Ste Lucie est le plus répandu. Au fil des siècles la fête  devient de plus en plus profane et nous devons sa version moderne à un grand quotidien suédois qui organisa en 1927 une grande procession avec une élection de « Lucie« , dans les écoles, dans les villes, dans les régions finissant par l’élection d’une Lucie nationale.  Cette élection a toujours lieu.

« Sancta Lucia«  chantée durant la fête est elle une chanson napolitaine du XIXème siècle dont les paroles ont été changées.

Ste Lucie est vêtue d’une longue robe blanche retenue par une ceinture rouge, le blanc de la virginité et le rouge des martyrs. Sur la tête, une couronne de bougies, couronne qui peut-être en branches de sapin, rappelant les couronnes de l’avent, mais aussi en métal doré.

 

Sainte-Lucie

Publié dans Coutumes de Noël

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 > >>