Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

litterature

Le merveilleux voyage de Nils Holgersson

Publié le par Baldenberger

Le merveilleux voyage de Nils Holgersson

Le Merveilleux Voyage de Nils Holgersson à travers la Suède  est un roman suédois écrit par Selma Lagerlöf. Le premier tome est paru en 1906, le second en 1907.

Ce roman merveilleux raconte les aventures d'un petit garçon de ferme suédois réduit à une taille minuscule à la suite d'une malédiction d'un tomte (créature légendaire comparable à nos lutins) et qui est amené à suivre une bande d'oies sauvages en compagnie d'un jars venu de sa ferme. Nils parcourt ainsi une grande partie de la Suède, chaque chapitre présentant une nouvelle région et occasionnant des péripéties liées aux contes et aux légendes locales.

Le merveilleux voyage de Nils HolgerssonLe merveilleux voyage de Nils Holgersson

Selma Lagerlöf (1858-1940), femme de lettres suédoise. En 1909, elle est la première femme à recevoir le prix Nobel de littérature ( Le prix Nobel de littérature récompense annuellement, depuis 1901, un écrivain ayant rendu de grands services à l'humanité grâce à une œuvre littéraire qui, selon le testament du chimiste suédois Alfred Nobel, « a fait la preuve d'un puissant idéal »

Le merveilleux voyage de Nils Holgersson

Publié dans Littérature, patrimoine

Partager cet article
Repost0

Le pêcheur et sa femme

Publié le par Baldenberger

Le pêcheur et sa femme
Le pêcheur et sa femme

Un pauvre pêcheur épargne la vie d’un énorme poisson. En échange, celui-ci exauce le vœu de la femme du pêcheur pour lui permettre une vie meilleure.

 

texte pdf http://bdemauge.free.fr/litterature/pecheur.pdf

Publié dans Littérature, patrimoine

Partager cet article
Repost0

Le roi-grenouille

Publié le par Baldenberger

Le roi-grenouilleLe roi-grenouille
Le roi-grenouilleLe roi-grenouille

C'est l'histoire d'un roi et sa fille qui habitaient dans un château près d'une grande forêt sombre. Dans la journée quand il faisait très chaud la fille du roi se promenait dans la forêt et jouait avec sa boule d'or à côté de la fontaine. Mais un jour en lançant sa boule, celle-ci tomba au fond de la fontaine. Elle se mit à pleurer et une grenouille arriva en lui proposant de récupérer sa boule si celle-ci l'emmenait vivre au château et devenait sa meilleure amie. Dès que la fille du roi obtient sa boule, elle s'enfuit au château. La grenouille vient la rejoindre au château et frappe à sa porte. Le roi l'oblige à la faire rentrer, à lui donner à manger et à l'accompagner dans sa chambre. La fille du roi se met en colère car la grenouille faisait des caprices ; alors elle lance la grenouille contre le mur mais celle-ci se transforme en prince car il avait été ensorcelé. La fille du roi et le prince se marièrent et partirent en carrosse vers le royaume du prince.

Le roi-grenouille
Le roi-grenouille
Le roi-grenouille
Le roi-grenouille
Le roi-grenouille

Publié dans Littérature, patrimoine

Partager cet article
Repost0

Bob et Bobette

Publié le par Baldenberger

Bob et Bobette
Bob et Bobette
Bob et Bobette
Bob et Bobette
Bob et Bobette
Bob et Bobette
Bob et Bobette
Bob et Bobette
Bob et Bobette
Bob et Bobette

Bob et Bobette (en néerlandais Suske en Wiske) – ou parfois M. Lambique, Bob et Bobette – est une série de bande dessinée belge de langue néerlandaise, créée par Willy Vandersteen en 1945 dans le quotidien De Nieuwe Standaard.

Bob et Bobette
Bob et Bobette

Publié dans Littérature, patrimoine

Partager cet article
Repost0

La princesse au petit pois

Publié le par Baldenberger

Publié dans Littérature, patrimoine

Partager cet article
Repost0

NATACHA

Publié le par Baldenberger

Publié dans patrimoine, Littérature

Partager cet article
Repost0

GRUFFALO

Publié le par Baldenberger

GRUFFALO
GRUFFALO
GRUFFALO

Une petite souris se promène dans la grande forêt. Sur son chemin, elle croise le renard, le hibou et le serpent qui la trouvent bien appétissante et l'invitent à déjeuner chez eux. Mais la petite souris, très maligne, refuse leur invitation car elle a rendez-vous avec un... gruffalo ! C'est bien mystérieux, un gruffalo...
 

Le chef-d'œuvre de Julia Donaldson et Axel Scheffler, l'album classique de tous les enfants d'aujourd'hui.

Fiche pédagogique en téléchargement

http://www.lesfilmsdupreau.com/pdfs/guides/gru_0.pdf

Publié dans Littérature, patrimoine

Partager cet article
Repost0

MAFALDA

Publié le par Baldenberger

Publié dans Littérature

Partager cet article
Repost0

CHLOROPHYLLE

Publié le par Baldenberger

Publié dans Littérature

Partager cet article
Repost0

La princesse morte et les 7 chevaliers

Publié le par Baldenberger

La princesse morte et les 7 chevaliers

Le Conte de la Princesse morte et des sept chevaliers est un conte merveilleux en vers d'Alexandre Pouchkine, écrit en 1833.

L'histoire est très proche de celle de Blanche-Neige, publiée par les frères Grimm en 1812 dans les Contes de l'enfance et du foyer, tout en incorporant des traits typiques des contes russes traditionnels.

La princesse morte et les 7 chevaliers

Dans un paysage de neige, une reine guette à sa fenêtre le retour du roi son époux. Celui-ci réapparaît alors qu'elle vient de mettre au monde une fille, mais elle en meurt d'émotion. Le tsar, d'abord inconsolable, se remarie au bout d'un an avec une princesse très belle mais fière et jalouse, qui se fait régulièrement confirmer par son miroir magique qu'elle est la plus belle femme au monde.

La princesse morte et les 7 chevaliers

Toutefois la jeune princesse grandit et embellit, et se fiance au prince Elisseï. Le miroir doit alors reconnaître que c'est la jeune princesse la plus belle : la reine, furieuse, ordonne à sa servante, la Noiraude, de conduire cette dernière dans la forêt et de l'y attacher pour qu'elle soit dévorée par les loups. Mais la servante se laisse attendrir et l'abandonne, libre. Le tsar est consterné par la disparition de sa fille, et le prince Elisseï, son fiancé, part à sa recherche.

La princesse morte et les 7 chevaliers

Cependant la princesse, à force d'errer, parvient à une grande maison (terem) où l'accueille un chien affectueux. Ne rencontrant personne à l'intérieur, elle entreprend de mettre la demeure en ordre et de préparer le repas pour le retour de ses habitants, puis s'endort. Sept bogatyrs (preux chevaliers) frères se présentent, agréablement surpris de trouver la maison en ordre, puis de rencontrer la jeune fille. Ils l'invitent à rester sur place tandis qu'ils guerroieront, revenant régulièrement au foyer.

La princesse morte et les 7 chevaliers

Les jours passent. Un jour les sept frères, tous épris d'elle, lui demandent de choisir entre eux : mais elle leur révèle que, si elle les aime tous comme ses propres frères, elle est fiancée au prince Elisseï, et les chevaliers se résignent.

Au palais, la reine découvre, par le biais de son miroir, que la princesse a survécu et la surpasse toujours en beauté. Elle s'en prend à la servante qui doit lui avouer qu'elle a laissé la vie sauve à la princesse, et elle la menace des pires châtiments si elle ne la fait pas mourir. La servante alors, déguisée en mendiante, se présente devant la maison des sept chevaliers pour tenter la jeune fille avec une pomme empoisonnée. Elle doit affronter le chien de la maison, qui cherche à tout prix à empêcher la princesse d'accepter le présent ; mais celle-ci finit par mordre dans la pomme, et tombe aussitôt inanimée.

La princesse morte et les 7 chevaliers

Au retour des chevaliers, le chien, démonstrativement, se jette sur les restes de la pomme et tombe mort à son tour. Ils s'apprêtent à enterrer la princesse, mais elle est restée si fraîche qu'ils ne peuvent s'y résoudre, et la placent dans un cercueil de cristal qu'ils enchaînent dans une grotte. Au palais, le miroir déclare désormais à la reine que c'est elle la plus belle.

Dans sa quête de sa fiancée, Elisseï interroge successivement le Soleil, la Lune et le Vent : ce dernier enfin lui révèle l'emplacement du cercueil. Elisseï le découvre et le brise, et la belle, ouvrant les yeux, soupire : « Oh ! Que j'ai dormi longtemps ! » Tous deux s'apprêtent à regagner ensemble leur pays.

La princesse morte et les 7 chevaliers

Le miroir, une fois de plus interrogé par la reine, rend le verdict fatal : c'est la princesse la plus belle. Cette fois, la reine en meurt de fureur ; Elisseï épouse la princesse, et il s'ensuit un grand banquet, auquel le conteur dit avoir participé.

Publié dans Littérature, patrimoine

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>