Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

patrimoine

Année du RAT

Publié le par Baldenberger

Publié dans patrimoine

Partager cet article
Repost0

Calendrier chinois

Publié le par Baldenberger

Calendrier chinois
Calendrier chinois

Le calendrier chinois, dont le premier date de près de 3000 ans avant notre ère, instauré par l'Empereur Huangdi, suit à la fois un rythme solaire et lunaire.

Le premier jour de l'année est synonyme de célébrations et fêtes familiales pour l'ensemble des communautés chinoises. Sous la lumière des lanternes et dans le fracas des pétards, ces jours de congés riment avec visites à la famille et dégustation de plats traditionnels.

Le manuscrit sur lequel le calendrier chinois a été établi est aujourd'hui gardé au musée de Pékin

Calendrier chinois
Calendrier chinois

L'astrologie chinoise est fondée sur les notions astronomiques et calendaires traditionnelles, dont le cycle de douze ans représentés par douze animaux

Les 12 animaux sont dans l'ordre : Rat ou Souris, Bœuf ou Vache ou Buffle d’Asie, Tigre, Lapin ou Chat, Dragon, Serpent (Petit Dragon à l'oral), Cheval, Chèvre ou Bélier, Singe, Coq ou Phoenix, Chien, Cochon ou Sanglier ou Éléphant.

Chaque animal est accordé avec un des cinq éléments chinois. Les éléments sont la Terre, le Bois, le Métal, l'Eau et le Feu.

Calendrier chinois
Calendrier chinois
Calendrier chinois
Calendrier chinois
Calendrier chinois
Calendrier chinois
Calendrier chinois
Calendrier chinois
Calendrier chinois
Calendrier chinois
Calendrier chinois
Calendrier chinois

Publié dans patrimoine

Partager cet article
Repost0

Le petit Spirou

Publié le par Baldenberger

Le petit Spirou

Le Petit Spirou est une série de bandes dessinées belge, créée par Tome et Janry en 1983. Sa publication a commencé en 1990, racontant les exploits du Petit Spirou principalement sous forme d'histoires brèves (d'une à six pages).

Le petit Spirou

Publié dans Littérature, patrimoine

Partager cet article
Repost0

La bande à Mônica

Publié le par Baldenberger

La bande à Mônica

Turma da Mônica (« La bande à Mônica ») est une série populaire de bande dessinée brésilienne créée par Mauricio de Sousa. Elle raconte les aventures d'un groupe d'enfants de six ans qui vivent dans le quartier de Bairro do Limoeiro, à São Paulo

https://fr.wikipedia.org/wiki/Turma_da_M%C3%B4nica

La bande à Mônica
La bande à Mônica
La bande à MônicaLa bande à MônicaLa bande à Mônica
La bande à MônicaLa bande à MônicaLa bande à Mônica
La bande à MônicaLa bande à MônicaLa bande à Mônica
La bande à MônicaLa bande à MônicaLa bande à Mônica
La bande à Mônica
La bande à Mônica

Publié dans Littérature, patrimoine

Partager cet article
Repost0

Mattie the Goose-boy

Publié le par Baldenberger

Mattie the Goose-boy

Mattie the Goose-boy, ou Lúdas Matyi, est un poème dramatique hongrois écrit par Mihály Fazekas (1766-1828) en 1804 et publié pour la première fois en 1817. Il est basé sur un conte folklorique aux origines inconnues. La plupart des adaptations cinématographiques situent l'histoire au début du XIXe siècle.

Mattie the Goose-boy

Publié dans Littérature, patrimoine

Partager cet article
Repost0

Les habits de l'empereur

Publié le par Baldenberger

Publié dans Littérature, patrimoine

Partager cet article
Repost0

Les trois petits cochons

Publié le par Baldenberger

Les trois petits cochons
Les trois petits cochons

Les Trois Petits Cochons est un conte traditionnel européen datant du XVIII e siècle, bien que son origine puisse remonter plus loin, mettant en scène trois jeunes cochons et un loup.  Les premiers écrits de l'histoire arrivent en 1843, dans Nursery Rhymes and Nursery Tales de James Orchard Halliwell-Phillips

Ce conte a été rendu célèbre dans le monde par l'adaptation des studios Disney en 1933.

Ce conte a été rendu célèbre dans le monde par l'adaptation des studios Disney en 1933.

Publié dans patrimoine, Littérature

Partager cet article
Repost0

Oie de la Saint-Martin

Publié le par Baldenberger

Oie de la Saint-Martin
Oie de la Saint-Martin

Dans les pays germaniques (y compris l'Alsace) et scandinaves, il est de tradition de déguster une oie rôtie le jour de la Saint-Martin, correspondant à la veille de l'Avent. C'est alors que les oies sont les plus grasses

Le jour de la Saint-Martin (11 novembre) La bourgade lucernoise de Sursee connaît et perpétue une tradition unique en Suisse et qui, par conséquent, attire de très nombreux spectateurs. Une oie morte est suspendue par la tête à un fil sur une scène devant l'Hôtel-de-Ville. De jeunes garçons tentent alors, l'un après l'autre, selon un ordre établi par tirage au sort, de lui trancher le cou au moyen d'un sabre émoussé. Pour ce faire, ils portent une longue robe rouge pourpre, un masque en forme de soleil et un bandeau sur les yeux. Comme un seul coup est permis, les tentatives sont parfois nombreuses jusqu'à ce que l'oie tombe sous les applaudissements du public.

Des concours d'enfants ont lieu en intermède. Ces derniers grimpent à un mât de cocagne pour attraper les cadeaux qui y sont accrochés, font une course en sac de jute ou encore des concours de grimaces.

Les jeux d'enfants sont connus depuis 1880 environ, mais l'origine du Gansabhauet se perd dans la nuit des temps. Le premier document date de 1821. Il pourrait s'agir de distractions en relation avec le payement d'une redevance aux seigneurs. Cette coutume est une survivance d'un jeu avec des volatiles autrefois très répandu en Europe. Depuis 1997, la manifestation de l'après-midi est suivie le soir d'un cortège de lumières traversant la vieille ville.

Publié dans patrimoine

Partager cet article
Repost0

Le grand palais

Publié le par Baldenberger

Le grand palais

Le Grand Palais a été construit pour l'Exposition universelle de 1900.

Il a été édifié à partir de 1897 en lieu et place du Palais de l'Industrie (qui datait de 1855)

Ce monument, initialement destiné à accueillir les grandes manifestations artistiques officielles de la capitale, a été inauguré le 1er mai 1900. Dès 1901, il a accueilli, parallèlement aux Salons artistiques, de nombreuses autres manifestations : concours hippique, Salon de l'automobile, Salon de l'aviation, Salon des arts ménagers…

Il se caractérise par une immense verrière, qui s’élève à 45 mètres de hauteur sous le dôme. Sa nef se déploie sur plus de 200 mètres et couvre une superficie de 13.500 m² d’un seul tenant. 

Son architecture est typique de l'éclectisme propre au "style Beaux-Arts" et offre en un seul édifice un résumé des goûts de la Belle Epoque.

Le grand palais
Le grand palais
Le grand palais
Le grand palais
Le grand palais
Le grand palais
Le grand palais

Publié dans patrimoine

Partager cet article
Repost0

KRONBLOM

Publié le par Baldenberger

Publié dans Littérature, patrimoine

Partager cet article
Repost0

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 > >>