Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

sport

Le CANOË-KAYAK

Publié le par Baldenberger

Un kayak ou kayac est un type de pirogue légère utilisant une pagaie pour le propulser, le diriger et l’équilibrer. Le kayak est inuit , confectionné à l'origine avec des membrures ployées, bordées et pontées de peaux, manœuvré à l'aide d'une pagaie simple ou double.

Selon la tradition orale inuite, le kayak était bien plus qu’un outil efficace pour la chasse et le voyage. Pendant plus de 2 000 ans, il était un mode de vie : ces embarcations étaient utilisées quotidiennement pour la chasse, la pêche et le transport des familles.

Au début du 19e siècle, les kayaks ont été utilisés pour la première fois comme équipement sportif

https://welovewatersports.com/fr/histoire-du-kayak/

Le CANOË-KAYAK
Le CANOË-KAYAK
Le CANOË-KAYAK
Le CANOË-KAYAK
Le CANOË-KAYAK
Le CANOË-KAYAK
Le CANOË-KAYAK
Le CANOË-KAYAK
Le CANOË-KAYAK
Le CANOË-KAYAK
Le CANOË-KAYAK

Publié dans SPORT

Partager cet article
Repost0

La pelote basque

Publié le par Baldenberger

La pelote basque

La pelote dite « Basque » a pour origine le jeu de paume, joué en Europe pendant des siècles, la longue paume à l’extérieur, la courte paume en salle (ou tripot).

Les jeux de paume étaient pratiqués dans toutes les catégories sociales, y compris par la noblesse, et même les rois. On parle de la paume sous Charles V, Louis XI... Une gravure montre Charles IX à l’âge de deux ans tenant une raquette. Henri IV, Philippe II d’Espagne et ses frères, jouaient à la paume.

On jouait face à face, les équipes séparées par un filet, en se renvoyant une balle « esteuf », remplie de laine et couverte de cuir, avec des gants de cuir, ou de petites raquettes étroites en cordes ou en boyaux. Les villageois, qui ne pouvaient s’offrir ces instruments, jouaient main nue, d’où l’expression « jeu de main, jeu de vilain ».

La décadence commence avec Louis XIV, qui préfère le billard, imité très vite par les courtisans. D’autre part les tripots, où l’on boit et on parie, ont mauvaise réputation. La Paume disparaît presque complètement après la Révolution, et ne subsiste qu’au Pays Basque français et espagnol.

La pelote basque
La pelote basque
La pelote basque
La pelote basque
La pelote basque
La pelote basque
La pelote basque
La pelote basque
La pelote basque

Actuellement, deux jeux directs, où les équipes se font face, sont issus de la paume : le rebot vient de la longue paume, la pasaka de la courte paume. Tous les autres sont indirects et se jouent contre un fronton, à l’extérieur ou en salle (le trinquet ou le mur à gauche).

Au cours du XIX ème siècle le jeu va se diversifier. En 1857 un garçon de Saint Pée Sur Nivelle, Jean Dithurbide, fabrique une sorte de gant avec des brins d’osier (à l’origine un vieux panier coupé en forme de gouttière), qui deviendra la* chistera (ou xistera). On dit aussi (est-ce une légende ?) que la pala aurait pour origine un jeune berger à la main fragile qui a imaginé de renvoyer la balle avec une palette (os de l’omoplate) de brebis...

Avec quatre terrains différents : place libre, mur à gauche court (36 mètres), mur à gauche long (55 mètres), trinquet, des pelotes de cuir ou de gomme, et onze instruments : main nue, chistera (de grand chistera ou cesta punta, de joko garbi, de remonte), gant de pasaka, Xare (ou raquette argentine), pala (pala corta, pala larga, paleta cuir, paleta gomme (avec balle pleine ou espagnole, balle creuse ou baline), et raquette de frontenis, on compte 21 spécialités de pelote.

La pelote basque
La pelote basque

Le Fronton Place Libre. C'est historiquement la première surface de jeu qui est apparue puisqu'il existe encore des vestiges des "soropila" sur lesquels les parties de longue paume étaient disputées probablement dès le XIème siècle.

Composé d'un seul mur (mur de frappe) et du sol en dur ou en terre battue, le fronton place libre est l'installation qui accueille les Championnats d'été, et en particulier les spécialités nationales telles que le Joko Garbi et le Rebot.

La pelote basque
La pelote basque
La pelote basque
Partager cet article
Repost0

L'aviron

Publié le par Baldenberger

Publié dans SPORT

Partager cet article
Repost0

16e jeux olympiques d'hiver : Albertville

Publié le par Baldenberger

Les Jeux Olympiques d’Albertville 1992 ont été les derniers Jeux d’Hiver à être organisés la même année que ceux d’Été. Seules 18 des 57 épreuves se sont déroulées à Albertville même, tandis que les stations voisines ont accueilli le reste.

16e jeux olympiques d'hiver : Albertville
16e jeux olympiques d'hiver : Albertville

La flamme est l’un des symboles les plus importants des Jeux Olympiques. Il représente le feu que Prométhée a volé au dieu grec Zeus.

La tradition moderne de déplacer la flamme olympique via un système de relais de la Grèce au site olympique débute avec les Jeux de Berlin en 1936. Des mois avant la tenue des Jeux, la flamme olympique est allumée sur une torche, avec les rayons du soleil concentrés par un miroir, sur le site des Jeux olympiques antiques à Olympie, en Grèce.

Les 57 jours du relais en France faisaient écho aux 57 épreuves au programme des Jeux d’Hiver d’Albertville. Le 14 décembre 1991, la flamme a atterri à Paris à bord d’un Concorde supersonique en provenance d’Athènes.

16e jeux olympiques d'hiver : Albertville
16e jeux olympiques d'hiver : Albertville
16e jeux olympiques d'hiver : Albertville
16e jeux olympiques d'hiver : Albertville
16e jeux olympiques d'hiver : Albertville
16e jeux olympiques d'hiver : Albertville
16e jeux olympiques d'hiver : Albertville
16e jeux olympiques d'hiver : Albertville
16e jeux olympiques d'hiver : Albertville
16e jeux olympiques d'hiver : Albertville
16e jeux olympiques d'hiver : Albertville
16e jeux olympiques d'hiver : Albertville
16e jeux olympiques d'hiver : Albertville
16e jeux olympiques d'hiver : Albertville
16e jeux olympiques d'hiver : Albertville
16e jeux olympiques d'hiver : Albertville
16e jeux olympiques d'hiver : Albertville
Partager cet article
Repost0

10e jeux olympiques d'hiver : GRENOBLE

Publié le par Baldenberger

Publié dans SPORT

Partager cet article
Repost0

Le badminton

Publié le par Baldenberger

Le badminton

L'un des ancêtres du badminton est le battledore and shuttlecock pratiqué en Angleterre dès le Moyen-Âge : l'objectif de ce jeu était de maintenir en l'air un shuttlecock (volant) à l'aide d'une battledore (raquette).

On raconte qu'un jour de 1873, des officiers anglais revenus des Indes se trouvant réunis dans le château du Duc de Beaufort à Badminton, ville anglaise du Gloucestershire, en viennent à évoquer le jeu indien du « poona », qui se pratiquait avec une raquette et une balle légère.

Ils se mettent alors en tête d'y jouer. Mais n'ayant pas de balle sous la main, ils décident d'utiliser un bouchon de champagne, auquel ils attachent quelques plumes. Amusés et séduits par leur trouvaille, ils décident de faire connaître ce jeu, sous le nom du château où il est né : Badminton.

Quatre ans plus tard, ils publient les premières règles du jeu et s'en attribuent la paternité, bien qu'ils n'aient en fait rien inventé.
 

Il n'y a pas si longtemps, ce sport passait uniquement pour un sport de plage. Depuis 1934, année de création de la fédération internationale de badminton (IBF), plus de 135 pays se sont affiliés à cette fédération, sur les 5 continents. Ce qui chiffre à plus de 100 millions le nombre de pratiquants sur la planète. Le Comité olympique a donc décidé d'inscrire cette discipline aux Jeux Olympiques de Barcelone en 1992, à la suite d'une démonstration à Séoul, quatre années auparavant.
 

Le badminton
Le badminton
Le badminton
Le badminton
Le badminton
Le badminton
Le badminton
Le badminton
Le badminton
Le badminton
Le badminton
Le badminton
Le badminton
Le badminton

Publié dans SPORT

Partager cet article
Repost0

La CROSSE

Publié le par Baldenberger

La CROSSE

La crosse québécoise ou Lacrosse est un sport collectif d’origine amérindienne, codifié en 1867 et principalement pratiquée aux Etats-Unis et au Canada. Le but du jeu est de réussir à mettre la balle dans le but adverse en se servant d’une crosse (composée d’un manche et d’un panier)

La CROSSE
La CROSSE
La CROSSE

Publié dans SPORT

Partager cet article
Repost0

Le Hockey sur glace

Publié le par Baldenberger

Publié dans SPORT

Partager cet article
Repost0

Le hockey sur gazon

Publié le par Baldenberger

Publié dans SPORT

Partager cet article
Repost0

Coupe du monde FIFA 2014 Brésil

Publié le par Baldenberger

Coupe du monde FIFA 2014 Brésil
Coupe du monde FIFA 2014 Brésil
Coupe du monde FIFA 2014 BrésilCoupe du monde FIFA 2014 BrésilCoupe du monde FIFA 2014 Brésil
Coupe du monde FIFA 2014 Brésil
Coupe du monde FIFA 2014 Brésil
Coupe du monde FIFA 2014 Brésil
Coupe du monde FIFA 2014 Brésil
Coupe du monde FIFA 2014 Brésil
Coupe du monde FIFA 2014 Brésil
Coupe du monde FIFA 2014 Brésil
Coupe du monde FIFA 2014 Brésil
Coupe du monde FIFA 2014 Brésil
Coupe du monde FIFA 2014 Brésil
Coupe du monde FIFA 2014 Brésil
Coupe du monde FIFA 2014 Brésil
Coupe du monde FIFA 2014 Brésil
Coupe du monde FIFA 2014 Brésil
Coupe du monde FIFA 2014 Brésil
Coupe du monde FIFA 2014 Brésil
Coupe du monde FIFA 2014 Brésil
Coupe du monde FIFA 2014 Brésil
Coupe du monde FIFA 2014 Brésil

Publié dans SPORT

Partager cet article
Repost0

1 2 3 > >>