Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

architecture

Les poêles en céramique

Publié le par Baldenberger

Les poêles en céramique
Les poêles en céramique
Les poêles en céramique

Les poêles en céramique, que l’on appelle aussi poêles en faïence, sont nés en Autriche au 14ème siècle. Ils datent des premières terres cuites vernissées. En Alsace, leur fabrication a démarré au 18ème siècle.

Très ouvragés et sophistiqués, c’était les poêles des riches. Les plus beaux se trouvaient dans les châteaux. Les pauvres se contentaient de poêles en fonte. Les poêles en céramique se sont développés jusqu’au début de la seconde guerre mondiale.

Les poêles en céramique
Les poêles en céramique
Les poêles en céramique
Les poêles en céramique

Publié dans Architecture

Partager cet article
Repost0

Cabanes de pierres

Publié le par Baldenberger

Cabanes de pierres
Cabanes de pierres

Les cabanes de vignes accompagnent très souvent le paysage viticole français. Appréciées aujourd’hui pour leur aspect esthétique, elles avaient avant tout plusieurs fonctions très utiles pour les viticulteurs.

Les anciens étaient pragmatiques et il est certain qu’ils n’allaient pas faire quelque chose d’inutile. Le souci esthétique n’avait pas lieu d’être et on ne construisait pas un abri pour sa beauté mais pour son utilité ; cela n’empêche pas ces différentes constructions d’avoir un style qui se rattache à la région où elles sont construites. Par exemple les cabanes de vignes en pierre étaient construites car la pierre elle-même se trouvait sur place et bien souvent pour nettoyer les parcelles de vignes des cailloux qui rendaient difficiles et contraignants les travaux de la terre tel que le labour ; il était bien évidemment hors de question de transporter des pierres d’un endroit à un autre.

Quiconque a travaillé à la vigne comprend aisément le besoin de s’abriter… se protéger des contraintes météorologiques comme le vent, la pluie et aussi les fortes chaleurs pendant les longues journées de travail étaient vitales. Tous les abris que nous trouvons dans les différentes régions viticoles ont au moins en commun cette fonctionnalité : s’abriter

Cabanes de pierres
Cabanes de pierres

Chaque région viticole a son abri dont les diversités fonctionnelles lui sont propres en fonction de critères qui sont liés à l’histoire du vignoble, son mode de fonctionnement, le type de propriété foncière, les us et coutumes … Si toutes ces cabanes de vignes ont en commun certaines fonctionnalités, elles ne partagent pas ce qui sert à les nommer. Les noms de ces cabanes pouvaient également illustrer la fonction de ces dernières

Cabanes de pierres
Cabanes de pierres sèches recouvertes de fausses voûtes en encorbellement, et qui servait au vigneron, au pâtre ou au berger à se protéger des intempéries
Cabanes de pierres sèches recouvertes de fausses voûtes en encorbellement, et qui servait au vigneron, au pâtre ou au berger à se protéger des intempéries

Cabanes de pierres sèches recouvertes de fausses voûtes en encorbellement, et qui servait au vigneron, au pâtre ou au berger à se protéger des intempéries

Cabanes de pierres
Cabanes de pierres
Cabanes de pierres

Publié dans Architecture

Partager cet article
Repost0

INDEX ARCHITECTES

Publié le par Baldenberger

Publié dans Architecture

Partager cet article
Repost0

Philibert De l'ORME

Publié le par Baldenberger

Philibert De l'ORME
Philibert De l'ORME

Philibert De L’Orme ou Delorme est un architecte du XVIe siècle, un  grand maître en l’art de bâtir.

Philibert De l'ORME

Philibert  Delorme est l’inventeur du comble éponyme (également  appelé comble à la Philibert Delorme!)

Philibert De l'ORME
Philibert De l'ORME

Cinq années suffisent à l'achèvement des travaux du domaine d'Anet que dirige Philibert de l'Orme. Il est considéré comme un joyau de la Renaissance française et un haut lieu d'art.

Le domaine comprend le château, la chapelle royale avec son damier en trompe l'œil ainsi que le portail triomphal.

Philibert De l'ORME
Philibert De l'ORME
Philibert De l'ORME
Philibert De l'ORME
Philibert De l'ORME

Achevé en 1559 par  Philibert Delorme, l'escalier en Fer-à-Cheval fut conçu pour répondre à une tradition médiévale qui exigeait une " montée " spectaculaire aux appartements du souverain.

L'actuel escalier en fer à cheval a été construit en 1632-1634 par Androuet du Cerceau. Il fut l'un des rares travaux ordonnancés par Louis XIII, comme en témoigne son emblème, le caducée, qui rythme la rampe de l'escalier. Cet escalier en grès, est l'une des images fortes du Château.

C'est au pied de cet escalier que Napoléon Ier fit son célèbre discours des adieux à sa garde impériale le 20 avril 1814 avant de partir en exil sur l'île d'Elbe.

Philibert De l'ORME

L'actuel escalier en fer à cheval a été construit en 1632-1634 par Androuet du Cerceau. Il fut l'un des rares travaux ordonnancés par Louis XIII, comme en témoigne son emblème, le caducée, qui rythme la rampe de l'escalier. Cet escalier en grès, est l'une des images fortes du Château.

C'est au pied de cet escalier que Napoléon Ier fit son célèbre discours des adieux à sa garde impériale le 20 avril 1814 avant de partir en exil sur l'île d'Elbe.

Philibert De l'ORME

C’est en 1576, d’après les plans de Philibert de l’Orme que Catherine de Médicis fait construire, par Jean Bullant, une galerie sur le pont de Diane de Poitiers.

Philibert De l'ORME
Philibert De l'ORME
Philibert De l'ORME
Philibert De l'ORME

Publié dans Architecture

Partager cet article
Repost0

Josef HOFFMANN

Publié le par Baldenberger

Josef HOFFMANN

Josef Hoffmann est un architecte, designer et entrepreneur autrichien, cofondateur du Wiener Werkstätte, et l'une des principales figures de la Sécession viennoise.

L'influence de ce créateur sur le modernisme au XXe siècle est considérable.

Le Palais Stoclet est un vaste hôtel particulier érigé de 1905 à 1911 par l’architecte autrichien Josef Hoffmann (1870-1956). Ce monument s’inscrit dans le mouvement artistique avant-gardiste de la « Sécession viennoise », qui se développa à Vienne en réaction au courant historiciste et dont Hoffmann fut l’un des principaux chefs de file.

La résidence est située sur l’avenue de Tervuren 275-281, Woluwe-Saint-Pierre à Bruxelles, en Belgique.

Josef HOFFMANN
Josef HOFFMANN
Josef HOFFMANN
Josef HOFFMANN
Josef HOFFMANN
Josef HOFFMANN
Josef HOFFMANN
Josef HOFFMANN
Josef HOFFMANN
Josef HOFFMANN
Josef HOFFMANN

Publié dans Architecture

Partager cet article
Repost0

Paul CAUCHIE

Publié le par Baldenberger

La Maison Cauchie, œuvre de Paul Cauchie, est l'un des chefs-d’œuvre de l'Art nouveau à Bruxelles , rue des Francs, en bordure du parc du Cinquantenaire. Construite en 1905.

La Maison Cauchie, œuvre de Paul Cauchie, est l'un des chefs-d’œuvre de l'Art nouveau à Bruxelles , rue des Francs, en bordure du parc du Cinquantenaire. Construite en 1905.

Paul CAUCHIE
Paul CAUCHIE

Paul CAUCHIE est une figure marquante de l’Art nouveau en Belgique. Son style architectural,  se caractérise par une rigueur géométrique compensée par la richesse des décorations picturales…

Paul CAUCHIE a étudié l’architecture à Anvers, après quoi il est entré à l’Académie royale des Beaux-Arts Bruxelles en 1893. Entre 1893 et 1898, il étudie la peinture avec le professeur Constant Montald. Là, il a également appris les techniques de la peinture et de la décoration de sgraffites.

Paul CAUCHIE

Publié dans Architecture

Partager cet article
Repost0

Frans Smet-Verhas

Publié le par Baldenberger

Frans Smet-Verhas
Frans Smet-Verhas
Frans Smet-Verhas

Frans Smet-Verhas est un architecte belge de style Art nouveau, actif principalement à Anvers

La maison De Vijf Werelddelen, en néerlandais : Huis De Vijf Werelddelen, est une réalisation  de 1901.

Dans la surprenante maison De vijf werelddelen (les 5 Continents), communément appelée ’t Bootje, la structure de la loggia repose sur la proue d'un navire qui semble sortir de l'angle du bâtiment Elle est considérée comme étant l'une des œuvres les plus originales et les plus extravagantes de l'Art nouveau en Belgique et se trouve à Anvers en région flamande.

Publié dans Architecture

Partager cet article
Repost0

Otto WAGNER

Publié le par Baldenberger

Otto WAGNER

Tout à la fois urbaniste, architecte, ensemblier, théoricien et enseignant, Otto Wagner (1841-1918) est l'une des principales figures de l'architecture européenne du tournant des XIX e et XX e siècles.

Il a fait ses études à Berlin et Vienne. En 1864, il a débuté la construction de ses premiers édifices dans le style classique.

Ses réalisations autant que ses écrits ont largement contribué à l'émergence d'une « architecture moderne ».

Érigé en 1898 sur la très belle Karlsplatz, le pavillon Otto Wagner était autrefois une station de métro, une magnifique incursion art nouveau dans l'architecture pourtant très standardisée du Stadtbahn ; Désormais il abrite une exposition permanente dédiée à la vie et l'œuvre de Wagner
Érigé en 1898 sur la très belle Karlsplatz, le pavillon Otto Wagner était autrefois une station de métro, une magnifique incursion art nouveau dans l'architecture pourtant très standardisée du Stadtbahn ; Désormais il abrite une exposition permanente dédiée à la vie et l'œuvre de Wagner
Érigé en 1898 sur la très belle Karlsplatz, le pavillon Otto Wagner était autrefois une station de métro, une magnifique incursion art nouveau dans l'architecture pourtant très standardisée du Stadtbahn ; Désormais il abrite une exposition permanente dédiée à la vie et l'œuvre de Wagner

Érigé en 1898 sur la très belle Karlsplatz, le pavillon Otto Wagner était autrefois une station de métro, une magnifique incursion art nouveau dans l'architecture pourtant très standardisée du Stadtbahn ; Désormais il abrite une exposition permanente dédiée à la vie et l'œuvre de Wagner

Donnant sur le Ring, le siège de la Caisse d'épargne de la Poste fut construit entre 1904 et 1912 et constitue l'une des réalisations parmi les plus modernes d'Otto Wagner. Ici encore tout est pensé dans les moindres détails, pour allier symbolique, esthétique et fonctionnalité, comme la façade recouverte de rivets en aluminium, qui ne manque pas de rappeler les anciens coffres renforcés de clous, en une métaphore de l'argent soigneusement protégé. L'intérieur se visite – il fut également aménagé par Otto Wagner – et propose une exposition retraçant la construction et l'histoire du bâtiment,
Donnant sur le Ring, le siège de la Caisse d'épargne de la Poste fut construit entre 1904 et 1912 et constitue l'une des réalisations parmi les plus modernes d'Otto Wagner. Ici encore tout est pensé dans les moindres détails, pour allier symbolique, esthétique et fonctionnalité, comme la façade recouverte de rivets en aluminium, qui ne manque pas de rappeler les anciens coffres renforcés de clous, en une métaphore de l'argent soigneusement protégé. L'intérieur se visite – il fut également aménagé par Otto Wagner – et propose une exposition retraçant la construction et l'histoire du bâtiment,
Donnant sur le Ring, le siège de la Caisse d'épargne de la Poste fut construit entre 1904 et 1912 et constitue l'une des réalisations parmi les plus modernes d'Otto Wagner. Ici encore tout est pensé dans les moindres détails, pour allier symbolique, esthétique et fonctionnalité, comme la façade recouverte de rivets en aluminium, qui ne manque pas de rappeler les anciens coffres renforcés de clous, en une métaphore de l'argent soigneusement protégé. L'intérieur se visite – il fut également aménagé par Otto Wagner – et propose une exposition retraçant la construction et l'histoire du bâtiment,
Donnant sur le Ring, le siège de la Caisse d'épargne de la Poste fut construit entre 1904 et 1912 et constitue l'une des réalisations parmi les plus modernes d'Otto Wagner. Ici encore tout est pensé dans les moindres détails, pour allier symbolique, esthétique et fonctionnalité, comme la façade recouverte de rivets en aluminium, qui ne manque pas de rappeler les anciens coffres renforcés de clous, en une métaphore de l'argent soigneusement protégé. L'intérieur se visite – il fut également aménagé par Otto Wagner – et propose une exposition retraçant la construction et l'histoire du bâtiment,

Donnant sur le Ring, le siège de la Caisse d'épargne de la Poste fut construit entre 1904 et 1912 et constitue l'une des réalisations parmi les plus modernes d'Otto Wagner. Ici encore tout est pensé dans les moindres détails, pour allier symbolique, esthétique et fonctionnalité, comme la façade recouverte de rivets en aluminium, qui ne manque pas de rappeler les anciens coffres renforcés de clous, en une métaphore de l'argent soigneusement protégé. L'intérieur se visite – il fut également aménagé par Otto Wagner – et propose une exposition retraçant la construction et l'histoire du bâtiment,

Otto WAGNER
Otto WAGNER
Le barrage de Kaiserbad, également connu sous le nom de Schützenhaus, est situé au nord du centre-ville, sur la rive gauche du canal. Les travaux de l'écluse débutent en 1904 mais le pavillon ne sera construit qu'à partir de 1906. On y retrouve de nombreux attributs déjà présents sur d'autres bâtiments de l'architecte : les rivets, les plaques de marbre et les panneaux de céramique.
Le barrage de Kaiserbad, également connu sous le nom de Schützenhaus, est situé au nord du centre-ville, sur la rive gauche du canal. Les travaux de l'écluse débutent en 1904 mais le pavillon ne sera construit qu'à partir de 1906. On y retrouve de nombreux attributs déjà présents sur d'autres bâtiments de l'architecte : les rivets, les plaques de marbre et les panneaux de céramique.

Le barrage de Kaiserbad, également connu sous le nom de Schützenhaus, est situé au nord du centre-ville, sur la rive gauche du canal. Les travaux de l'écluse débutent en 1904 mais le pavillon ne sera construit qu'à partir de 1906. On y retrouve de nombreux attributs déjà présents sur d'autres bâtiments de l'architecte : les rivets, les plaques de marbre et les panneaux de céramique.

Publié dans Architecture

Partager cet article
Repost0

Paul JASPAR

Publié le par Baldenberger

Paul JASPAR
Paul JASPAR
Signature de Paul Jaspar sur le n° 34 de la rue du Jardin Botanique à Liège

Signature de Paul Jaspar sur le n° 34 de la rue du Jardin Botanique à Liège

Paul Jaspar,  est un architecte belge qui réalisa quelques bâtiments d'inspiration Art nouveau à Liège et à Bruxelles.

Jaspar suit ses études supérieures à Bruxelles, à l’académie royale des Beaux-Arts où il étudie d’abord de 1878 à 1879 les cours de dessin d’après l’Antique et de 1879 à 1880 la Figure. Il entame ensuite des études d’architecture en 1880 et sera finalement diplômé en 1883.

Au cours de son début de carrière, Jaspar conçoit principalement des réalisations  historiques, influencé par ses années passées dans les bureaux de Beyaert. En 1891, avec la maison Questienne, Jaspar fait ses premiers pas vers une architecture moderne et rationnelle. Fin des années 1890, il prend le chemin d’une modernité plus affirmée dans son architecture grâce au style art nouveau, ce qui lui permet de se détacher peu à peu des écritures historiques pour en être totalement libéré dès 1901, il entame alors sa période « moderniste » Jaspar se prête également à la réalisation de meubles, vitraux, portes, et tous autres types d’éléments de mobilier de style Art Nouveau.

Début des années 1900, en plein essor avec le modernisme, Jaspar continue parallèlement une production de bâtiments enracinés dans l’histoire. C’est dans ce double visage que ce profilera toute sa carrière.

Paul JASPAR
Paul JASPAR
Paul JASPAR

Publié dans Architecture

Partager cet article
Repost0

Charles GARNIER

Publié le par Baldenberger

Charles GARNIER
Charles GARNIER
Charles GARNIER

Opéra de Paris

 

L'opéra Garnier (Opéra de Paris) est un monument du 9e arrondissement de Paris.

Classé monument historique le 16 octobre 1923, il a été construit par l'architecte Charles Garnier (1825-1898) pour l'empereur Napoléon III à partir de 1861, mais il a finalement été inauguré sous la Troisième République, le 5 janvier 1875.

Les ors, les marbres et les riches étoffes décorent la façade, les escaliers, les salles d'apparat et la salle de spectacle. Il est surmonté d'un dôme dont le plafond fut décoré par Marc Chagall.

 

lien philatelier : http://philatelier.over-blog.com/2017/01/opera-garnier.html

 

Charles GARNIER
Charles GARNIER
Charles GARNIER
Charles GARNIER

L'Opéra de Monte-Carlo ou salle Garnier est une salle de spectacle attenante au Casino de Monte-Carlo dans le quartier Monte-Carlo à Monaco.

Le nouveau casino et l'opéra ont été conçus par l'architecte Charles Garnier sous l'impulsion de Marie Blanc (veuve de François Blanc) et furent inaugurés le 25 janvier 1879 par un spectacle de Sarah Bernhardt.

Charles GARNIER
Charles GARNIER
Charles GARNIER
Charles GARNIER
Charles GARNIER

Publié dans Architecture

Partager cet article
Repost0

1 2 3 > >>