Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

litterature

T'CHOUPI

Publié le par Baldenberger

T'CHOUPI
T'CHOUPI
T'CHOUPI
T'CHOUPI
T'CHOUPI

T'choupi est une série de livres de littérature jeunesse créés par Thierry Courtin et publiés par Nathan.

La naissance de son fils, en 1992, conduit Thierry Courtin à s'engager dans un projet artistique d'inspiration personnelle, lorsque Nathan lui propose à l'époque d'illustrer des jeux pour enfants.

Ainsi, Thierry Courtin a imaginé de créer T'choupi, puis au fil du temps, son univers, composé notamment de son Doudou éponyme, mais également de sa famille (Maman, Papa, Mamie, Papi, Fanni la petite sœur etc.) et de ses amis (Pilou, Lalou etc.) avec lesquels il partage son quotidien d'enfant.

Publié dans Littérature, patrimoine

Partager cet article
Repost0

Culottées

Publié le par Baldenberger

Culottées
Culottées
Culottées

Un Bande dessiné exceptionnelle reprise en intégrale de Pénélope Bagieu avec ses superbes dessins. Des petites histoires des femmes qui ont marquées l'histoire à leur niveau ; des femmes qui ne font que ce qu’elles veulent ! Rappeuse ou guerrière apache, créatrice de troll ou reine des bandits, 30 portraits drôles et sensibles de femmes qui ont inventé leur destin. Petites histoires mais grandes femmes.

Publié dans Littérature

Partager cet article
Repost0

Loulou le pou

Publié le par Baldenberger

Loulou le pou
Loulou le pou

Un beau jour, Loulou le pou tomba de la chère tête blonde qui jouait dans le jardin. Il fit des sauts de puce désespérés pour retrouver cet abri doux et frisé mais, trop tard, l'enfant était déjà parti. Alors il ramassa ses petites affaires, le parapluie qui le protégeait des bains moussants et des shampooings piquants, puis il chercha une nouvelle maison moins remuante.

Publié dans Littérature

Partager cet article
Repost0

Le prince de Motordu

Publié le par Baldenberger

Pierre Élie Ferrier, dit Pef, est un auteur-illustrateur de littérature d'enfance et de jeunesse français, né le à Saint-Jean-des-Vignes (Saône-et-Loire)

PEF crée un personnage qui déforme les mots et les expressions comme le font souvent les enfants. Le texte et ses mots tordus sont illustrés au pied de la lettre ce qui donne un attrait comique et poétique à la série.

Un des ressorts de la série est le remplacement de certains mots par leur paronyme : chapeau au lieu de château, crapaud au lieu de drapeau, et

Le prince de Motordu
Le prince de Motordu

Publié dans Littérature

Partager cet article
Repost0

Harry Potter

Publié le par Baldenberger

Harry Potter

Harry Potter est une série littéraire de "low fantasy", roman se déroulant dans un monde rationnel et familier et écrite par l'auteure britannique J. K. Rowling.

La série de sept romans raconte les aventures d'un jeune sorcier nommé Harry Potter et de ses amis Ron Weasley  à l'école de sorcellerie Poudlard, dirigée par Albus Dumbledore.

Harry Potter

Harry Potter

Harry Potter
Harry Potter
Harry Potter
Harry Potter

Ron Weasley

Harry Potter
Harry Potter
Harry Potter
Harry Potter

Hermione Granger

Harry Potter
Harry Potter
Harry Potter
Harry Potter

Albus Dumbledore

Harry Potter
Harry Potter
Harry Potter
Harry Potter
Harry Potter
Harry Potter
Harry Potter
Harry Potter
Harry Potter
Harry Potter
Harry Potter

Publié dans Littérature, patrimoine

Partager cet article
Repost0

Naruto

Publié le par Baldenberger

Naruto
Naruto
Naruto

Naruto est un shōnen manga (un manga est considéré comme un shōnen s'il est prépublié au Japon dans un magazine dont la cible première est composée d'adolescents de genre masculin) écrit et dessiné par Masashi Kishimoto. Naruto a été prépublié dans l'hebdomadaire Weekly Shōnen Jump de l'éditeur Shūeisha entre septembre 1999 et novembre 2014.

Naruto Uzumaki est un héros espiègle mais au grand cœur, prêt à tout pour ceux qu’il aime et qui ne recule devant rien. Il est l’hôte du démon renard à neuf queues, alias Kyubi, ce qui lui vaut le rejet des habitants de Konoha, à son grand désarroi. Il est amoureux de Sakura Haruno, qui est, elle, amoureuse de son ami et plus grand rival Sasuke Uchiwa. Naruto va devoir surmonter sa différence et sa malédiction pour protéger ses amis et réaliser son rêve : devenir le prochain Hokage de son village.

Publié dans Littérature, patrimoine

Partager cet article
Repost0

Le petit Poucet

Publié le par Baldenberger

Le petit Poucet

C'est l'histoire d'une famille de bûcherons très pauvres. Ils eurent sept enfants dont le dernier qui était si petit qu'on l’appelait le petit Poucet. Un jour, le petit Poucet' entendit ses parents dire qu'ils allaient les abandonner dans les bois. La première fois ils réussirent à revenir chez eux car le petit Poucet avait semé des cailloux blancs derrière lui. Grâce à cela, les sept garçons rentrèrent chez eux. La deuxième fois, ils s'arrêtèrent dans une maison qu'ils découvrirent au bord du chemin. Une dame leur ouvrit la porte, c'était la femme d'un ogre. Elle décida de cacher les sept garçons . Malheureusement, l'ogre les trouva et décida de les manger le lendemain. C'était sans compter sur l'ingéniosité du petit poucet qui se déguisa avec ses frères avec les couronnes des sept filles de l'ogre. Ce dernier les confondit alors et mangea ses propres filles ! Le petit Poucet s'enfuit ensuite avec ses six frères. L'ogre les poursuivit sans les rattraper et finit par s'endormir. Le petit poucet vola ensuite les bottes de l'ogre, les enfila et retourna voir sa femme. Il inventa une histoire pour prendre tout l'or de l'ogre et rentra alors chez lui avec ses frères. Ils retrouvèrent leurs parents qui étaient très tristes de les avoir abandonnés faute de pouvoir les nourrir et furent alors très heureux de les retrouver. La famille était à nouveau réunie. Ils devinrent ainsi riches et vécurent heureux.

Publié dans Littérature, patrimoine

Partager cet article
Repost0

La Barbe Bleue

Publié le par Baldenberger

La Barbe Bleue
La Barbe Bleue

La Barbe bleue est un conte populaire dont la version la plus célèbre est celle de Charles Perrault, parue en 1697 dans Les Contes de ma mère l'Oye

Il existait un homme qui s'appelait Barbe-bleue. Aucune femme ne veut l'épouser à cause de sa barbe qui était bleue. Mais, un jour il se marie avec l'une des filles de sa voisine. Barbe-bleue partit en voyage et confie les clefs de sa demeure à sa femme et lui interdit d'ouvrir une porte. Cette dernière, très curieuse veut l'ouvrir. Au moment où elle l'ouvre, elle se rend compte que toutes les ex-femmes de son mari on été égorgées. Sous le choc, elle laisse tomber la clef dans le sang.

Plus tard, Barbe-Bleue rentre chez lui. Il demande à sa femme de lui rendre le trousseau de clefs, il découvre alors la clef pleine de sang. Avant de la tuer, il lui laisse un quart d'heure pour prier. Finalement, elle appelle sa soeur qui fait venir ses frères. Ces derniers tuent Barbe-bleue.

Publié dans Littérature, patrimoine

Partager cet article
Repost0

La vieille maison

Publié le par Baldenberger

Publié dans Littérature

Partager cet article
Repost0

MOLIERE

Publié le par Baldenberger

MOLIERE
MOLIERE
MOLIERE
MOLIERE
MOLIERE
MOLIERE
MOLIERE
MOLIERE
MOLIERE
MOLIERE
MOLIERE
MOLIERE
MOLIERE
MOLIERE
MOLIERE
MOLIERE

Mon grand-père et mon père étaient maîtres tapissiers du roi.

Je suis né sous le nom de Jean-Baptiste Poquelin à Paris le 15 janvier 1622.

J’ai étudié chez les jésuites, puis j’ai suivi des études de droit.

Mais ma passion pour le théâtre est plus forte que tout et, en 1643, je fonde l'Illustre-Théâtre avec la comédienne Madeleine Béjart.

Sous le nom de Molière, et en compagnie de ma troupe de comédiens, je joue tout d'abord à Paris. Mais, criblé de dettes, je me produit ensuite en province.

Après treize années à sillonner la France, ma troupe regagne Paris en 1658. Nous recevons  alors la protection de Philippe d'Orléans, le frère du roi, et  nous donnerons une représentation devant Louis XIV. 

Si L'Etourdi et Le Dépit amoureux plaisent au roi, c'est surtout avec Les Précieuses ridicules, en 1659, que mon talent de comédien et de dramaturge éclate au grand jour. J’ écris et joue farces et comédies-ballets (notamment avec le musicien Lully), mais je semble exceller surtout dans l'écriture et la mise en scène de comédies grinçantes et féroces. 

Après avoir joué dans la salle du théâtre du Petit-Bourbon, nous nous installons au Palais-Royal. Nous y jouons L'Ecole des maris (1661) et L'Ecole des femmes (1662).

Cependant, malgré notre génie et la protection du roi, Tartuffe (1664) et Dom Juan (1665) sont interdites de représentation.

Je résiste aux cabales, mais ma santé défaillante a finalement raison de moi.

Je meurs le 17 février 1763, quelques heures après avoir donné ma dernière représentation du Malade imaginaire.

J’avais 51 ans.

Je suis enterré de nuit, sans inhumation chrétienne, au cimetière du Père-Lachaise.

MOLIERE
MOLIERE
MOLIERE

Publié dans Littérature, TROMBINOSCOPE

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>