Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alberto BURRI

Publié le par Baldenberger

Partager cet article
Repost0

Benoite

Publié le par Baldenberger

Benoite

geum rhodopeum

 

Benoite
BenoiteBenoite
Benoite

benoite rampante

geum reptens

Benoite
BenoiteBenoite
Benoite

Publié dans herbier philatélique

Partager cet article
Repost0

Fontaines de Paris

Publié le par Baldenberger

Fontaine des Innocents

La fontaine des Innocents, d'abord appelée fontaine des Nymphes, est une fontaine située à Paris 1er sur l'actuelle place Joachim-du-Bellay dans le quartier des Halles.

 

https://www.histoires-de-paris.fr/fontaine-des-innocents/

Fontaines de Paris
Fontaines de Paris
Fontaines de Paris

Fontaine Saint Michel

La fontaine Saint-Michel est une fontaine conçue par Gabriel Davioud et inaugurée en 1860 dans le 6e arrondissement de Paris sur la place Saint-Michel, au croisement du boulevard Saint-Michel et de la rue Danton.

Cette fontaine, représentant l’archange Michel terrassant le Diable, évoque la lutte du Bien contre le Mal. Elle a été commandée par Haussmann sous Napoléon III.

http://paris1900.lartnouveau.com/paris06/fontaine_st_michel.htm

Fontaines de Paris
Fontaines de Paris
Fontaines de Paris

Fontaines Wallace

Les fontaines Wallace sont des points d’eau potable publics, des fontaines qui se présentent sous la forme de petits édicules en fonte présents dans plusieurs villes dans le monde. Dessinées par Charles-Auguste Lebourg, elles tiennent leur nom de Richard Wallace, le philanthrope britannique qui finança leur édification.

https://wallacefountains.org/fr/

Fontaines de Paris
Fontaines de Paris
Fontaines de Paris
Fontaines de Paris

fontaine Place de la Concorde

Les fontaines de la Concorde sont deux fontaines implantées sur la place de la Concorde, dans le 8e arrondissement de Paris. Situées de part et d'autre de l' obélisque de la Concorde, il y a, au sud, la Fontaine des Mers et au nord la Fontaine des Fleuves.

https://www.parisladouce.com/2020/01/paris-fontaines-de-la-place-de-la.html

Fontaines de Paris
Fontaines de Paris
Fontaines de Paris
Fontaines de Paris
Fontaines de Paris

fontaine de l'observatoire

On peut venir admirer la fontaine de l'Observatoire dans le jardin Marco-Polo, dans le prolongement du jardin du Luxembourg. Conçue par l'architecte Gabriel Davioud, cette superbe fontaine de 1874 est ornée d'un ensemble de bronzes spectaculaire.

Fontaines de Paris
Fontaines de Paris
Fontaines de Paris

fontaine Médicis

La Fontaine Medicis est située à l’extrémité ouest du Jardin du Luxembourg à Paris 5è. La Fontaine de Medicis a inspiré de nombreux musiciens, romanciers ou encore poètes. C’est l’un des endroits les plus romantiques de la capitale.

La Grotte du Luxembourg, appelée plus tard La fontaine Médicis, a été commandée par Marie de Médicis, alors veuve de Henri IV aux alentours de 1630 à l’ingénieur florentin Thomas Francine.  Marie de Médicis souhaitait retrouver l’atmosphère des fontaines des Jardins de Boboli à Florence, jardins de son enfance.

La Fontaine de Medicis a souvent été modifiée. Elle a été déplacée en 1861. Alphonse de Gisors y a ajouté un bassin d’eau de 50 mètres, bordé d’une allée de platanes.  Une superbe sculpture d’Auguste Ottin (1811-1890) est exposée dans la niche centrale . Il s’agit d’une représentation de Polyphème surprenant la nymphe Galatée dans les bras du berger Acis.

 

https://framboisemood.com/2014/06/30/en-promenade-la-fontaine-medicis-a-paris/

Fontaines de Paris
Fontaines de Paris

fontaine des 4 évêques

La fontaine  est située place Saint-Sulpice, sur le parvis de l'église Saint-Sulpice  dans le 6e arrondissement de Paris. Dessinée par l’architecte Visconti, de 1843 à 1848, elle est ornée des statues de quatre évêques célèbres : Bossuet, Fénelon, Massillon et Fléchier, désignant au peuple parisien les quatre points cardinaux. Elle est parfois appelée fontaine des orateurs sacrés et est aussi malicieusement appelée fontaine des quatre point cardinaux car elle est ornée de quatre statues d'évêques catholiques, de célèbres prédicateurs de l'époque de Louis XIV, mais qui n'ont jamais été nommés cardinaux. Or les faces de la fontaine sont à peu près alignées sur les points cardinaux.

Fontaines de Paris
Fontaines de Paris

fontaine du parc floral de Paris

Fontaines de Paris
Fontaines de Paris

Publié dans patrimoine

Partager cet article
Repost0

La mosaïque

Publié le par Baldenberger

Une mosaïque est une œuvre d’art qui se réalise en formant une image avec des morceaux de verre ou de céramique collés ensemble avec de l’enduit de jointoiement L’application se fait  au sol, aux murs et aux voutes de surface importantes.

La mosaïque est née à Rome au premier siècle avant Jésus-Christ en parement de sol dans les villas romaines puis en décoration murale essentiellement païenne, puis avec l'arrivée du christianisme, elles ornent les plafonds d’églises et de cathédrales

Elle utilise des tesselles (cubes de pierre, marbre, terre cuite ou verre colorés).

 

 

http://aps-web.fr/lepoque-de-la-mosaique-par-le-timbre/

https://www.stuc-mosaic.fr/histoire-technique-de-mosaique/

La mosaïque
La mosaïque
La mosaïque
La mosaïque
La mosaïque
La mosaïque
La mosaïque
La mosaïque
La mosaïque
La mosaïque
La mosaïque
La mosaïque
La mosaïque
La mosaïque
La mosaïque
La mosaïque
La mosaïque
La mosaïque
La mosaïque
La mosaïque
La mosaïque
La mosaïque
La mosaïque

La mosaïque s'est adaptée à l'évolution de la société et des matériaux ; les incrustations sont une adaptation de la mosaïque au mobilier de bois.

Le timbre représente le détail d'une table exposée au château de Versailles, estampillée de Martin Carlin, placage d'ébène et bronze doré, décor d'incrustations de pierres dures florentines.

Le timbre représente le détail d'une table exposée au château de Versailles, estampillée de Martin Carlin, placage d'ébène et bronze doré, décor d'incrustations de pierres dures florentines.

Publié dans Architecture, patrimoine

Partager cet article
Repost0

Jean-Antoine HOUDON

Publié le par Baldenberger

Jean-Antoine HOUDON

L'un des plus importants statuaires du XVIIIe siècle. Réputé pour le rendu réaliste de ses œuvres, habile non seulement dans le travail en marbre, Houdon avait aussi un talent et aptitude pour façonner la terre, le plâtre et le bronze. On l'appelle souvent « le sculpteur des Lumières »

1777 "portrait privé Alexandre Brongniart"

Musée du Louvre Paris

Jean-Antoine HOUDON
Jean-Antoine HOUDON
Jean-Antoine HOUDON

Sculpture en terre cuite exécutée en 1777 par Jean-Antoine Houdon  et conservée au musée du Louvre, département des Sculptures. Il s’agit d’un portrait privé commandé par le père des deux enfants, Alexandre-Théodore Brongniart (1793-1813), architecte du Palais Brongniart

1784-1796 "George WASHINGTON"

Jean-Antoine HOUDON
Jean-Antoine HOUDON
Jean-Antoine HOUDON

George Washington est une statue de George Washington réalisée par Jean-Antoine Houdon à la fin du XVIIIe siècle. Basée sur un masque et d'autres mesures de George Washington prises de son vivant par Houdon, elle est issue d'un buste et est considérée comme l'une des représentations les plus fidèles du président américain. Commande de l'Assemblée législative de Virginie en 1784, la sculpture originale, en marbre de Carrare, fut livrée en 1796. Elle est située dans la rotonde du Capitole de l'État de Virginie.

Partager cet article
Repost0

Le serpent blanc

Publié le par Baldenberger

Le serpent blanc

Un roi se fait servir chaque jour dans un récipient fermé un mets dont personne ne sait ce qu'il contient. Un jour, un serviteur curieux soulève le couvercle et découvre un serpent blanc. Il y goûte et s'aperçoit qu'il a acquis le pouvoir de comprendre le langage des animaux.

Ce même jour, une bague de la reine disparaît. Le roi soupçonne le serviteur et menace de le faire exécuter s'il n'est pas capable de désigner le vrai coupable. Celui-ci, ayant entendu un canard dire en son langage qu'il avait avalé la bague, le fait tuer et rôtir : on trouve la bague dans son estomac, et le serviteur est innocenté. Il obtient comme récompense un cheval et de l'argent pour parcourir le monde.

En chemin, grâce à son nouveau don, il est amené à secourir successivement des poissons, des fourmis et des jeunes corbeaux (pour les nourrir, il choisit de tuer son cheval, ce qui l'obligera à continuer sa route à pied). Il arrive dans une ville où la fille du roi est promise à celui qui viendra à bout d'une épreuve difficile. Dès qu'il aperçoit la princesse, il en tombe amoureux et se présente comme prétendant. Le roi lui commande de retrouver un anneau d'or qu'il a jeté dans la mer : les poissons qu'il avait sauvés le lui rapportent. La princesse, dédaigneuse, lui impose de rassembler le contenu de dix sacs de millet éparpillés dans l'herbe, sans qu'il manque un seul grain ; il surmonte l'épreuve grâce aux fourmis reconnaissantes. La princesse lui ordonne alors de chercher une pomme de l'arbre de vie. Le jeune homme se met en route, traverse trois royaumes ; une nuit, alors qu'il est endormi sous un arbre, la pomme d'or lui tombe dans la main, offerte par les corbeaux qui sont allés la chercher au bout du monde.

La princesse n'a plus d'excuse : elle partage la pomme avec le jeune homme et tombe à son tour amoureuse de lui. Ils vivront vieux et heureux ensemble.

Publié dans Littérature, patrimoine

Partager cet article
Repost0

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)

Publié le par Baldenberger

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)

La chapelle sixtine

La Chapelle Sixtine a été construite entre 1477 et 1480 par le pape Sixte IV et porte son nom.

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)

lien pour visionner la chapelle Sixtine en 360°

http://www.vatican.va/various/cappelle/sistina_vr/index.html

La Voûte fut réalisée par Michelangelo Buonarroti entre 1508 et 1512.

Ce fut le Pape Jules II qui commissiona au grand Michelangelo la décoration de la Chapelle Sixtine. Michelangelo décora la voûte en y représentant les histoires de la Genèse, plus d’autres personnages de l’Ancien Testament.

Michelangelo projeta une grande oeuvre pour la représentation de 9 épisodes du livre de la Genèse. Les scènes représentées sont : 

Séparation de la lumière des ténèbres (Genèse 1,1-5),

Création des astres et des plantes, (Genèse 1,11-19),

Séparation de la terre des eaux (Genèse 1, 9-10),

Création d’Adam (Genèse 1, 26-27),

Création d’Eve (Genèse 2,18-25),

Pêché originel et chasse du Paradis terrestre (Genèse 3,1-13,22-24),

Sacrifice de Noé (Genèse 8, 15-20),

Déluge Universel (Genèse 6, 5-8, 20)

Ivresse de Noé (Genèse 9, 20-27).

1. Séparation de la lumière des ténèbres

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)

2. création d'Adam

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Tête d'Adam
Tête d'Adam

Tête d'Adam

3. Pêché originel et chasse du Paradis terrestre

Michel-Ange représente simultanément le Péché originel (Genèse 3, 1-13) et l’expulsion d’Adam et Eve du Paradis terrestre (Genèse 3,22-24), deux moments qui sont nettement séparés dans le récit biblique. Il montre ainsi en même temps la cause et l’effet engendré. Les deux épisodes sont séparés par l’arbre du bien et du mal, autour duquel est enroulé le serpent. Ce dernier tend le fruit interdit à Eve. Désobéissant à l’ordre du Seigneur, Eve le prendra pour le manger et l’offrir à son compagnon. De l’autre côté du panneau, Adam et Eve, l’air peiné et le dos voûté par le poids du remords et du péché, s’éloignent du Paradis terrestre, chassés par un ange l’épée à la main.
Michel-Ange représente simultanément le Péché originel (Genèse 3, 1-13) et l’expulsion d’Adam et Eve du Paradis terrestre (Genèse 3,22-24), deux moments qui sont nettement séparés dans le récit biblique. Il montre ainsi en même temps la cause et l’effet engendré. Les deux épisodes sont séparés par l’arbre du bien et du mal, autour duquel est enroulé le serpent. Ce dernier tend le fruit interdit à Eve. Désobéissant à l’ordre du Seigneur, Eve le prendra pour le manger et l’offrir à son compagnon. De l’autre côté du panneau, Adam et Eve, l’air peiné et le dos voûté par le poids du remords et du péché, s’éloignent du Paradis terrestre, chassés par un ange l’épée à la main.

Michel-Ange représente simultanément le Péché originel (Genèse 3, 1-13) et l’expulsion d’Adam et Eve du Paradis terrestre (Genèse 3,22-24), deux moments qui sont nettement séparés dans le récit biblique. Il montre ainsi en même temps la cause et l’effet engendré. Les deux épisodes sont séparés par l’arbre du bien et du mal, autour duquel est enroulé le serpent. Ce dernier tend le fruit interdit à Eve. Désobéissant à l’ordre du Seigneur, Eve le prendra pour le manger et l’offrir à son compagnon. De l’autre côté du panneau, Adam et Eve, l’air peiné et le dos voûté par le poids du remords et du péché, s’éloignent du Paradis terrestre, chassés par un ange l’épée à la main.

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)

4. Déluge Universel

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)

Prophètes et Sibylles

 

Les sibylles

Les Sibylles, dans la mythologie Grecque ou Romaine, étaient des prêtresses, une femme ayant reçu du dieu Apollon le don de la prophétie

Bien que les sibylles appartinssent au paganisme – elles rendaient les oracles, de l’Antiquité au Moyen Âge – Michel-Ange en a représenté 5 sur les plafonds de la chapelle vaticane, alternant avec les prophètes de l’Ancien Testament. Les sibylles se prononcent sur les destinés de l’Empire romain

1. Sibylle de Lybie

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)

2. Sibylle d'Erythrée

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)

3. Sibylle de Delphe

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)

4. Sibylle de Cume

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)

les prophètes

 

Les prophètes annoncent le royaume du Christ

Le prophète Jonas

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)

Le prophète Jérémie

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)

Le prophète Ezéchiel

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)

Le prophète Joël

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)

Le prophète Zacharie

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)

Le prophète Isaïe

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)

Le prophète Daniel

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)

Ancêtres de Jésus

Voûtain des ancêtres du Christ : Les lunettes sont la partie la plus élevée des murs de la chapelle. Elles sont situées au-dessus de la corniche supérieure, sous laquelle ont été réalisées les figures des papes sous Sixte IV.

Michel-Ange a choisi les Ancêtres du Christ comme sujet de ces images, dépeignant ainsi la lignée physique de Jésus, tandis que les portraits papaux sont ses successeurs spirituels, selon la doctrine de l'Église.

Jacob et Joseph

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)

Azor et Zadok

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)

Asa

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)

Josiah-Jechoniah-Sheatiel

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)

Zorobabel

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)

les "ignudis"

Expression inventée par Michel - Ange pour décrire les 20 nus masculins en position assise dans les fresques du plafond de la Chapelle Sixtine.

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)

mur de l'autel

"le jugement dernier"

 

Le Jugement dernier est une fresque peinte par Michel-Ange, alors âgé de soixante ans, sur le mur de l'autel de la chapelle Sixtine au Vatican

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)
Partager cet article
Repost0

Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)

Publié le par Baldenberger

"autoportrait" 1496-1500

Collegio del Cambio within "Palazzo dei Priori"

Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)
Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)

"adoration des mages" 1470-1473

Galerie nationale de l'Ombrie à Pérouse Italie

Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)
Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)
Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)

"La Remise des clefs à saint Pierre" 1481-1482

Chapelle sixtine ROME Italie

Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)
Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)

"le baptême du Christ" 1482

Chapelle Sixtine Rome Italie

Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)
Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)

"La Vierge à l'Enfant

entre les saints Jean-Baptiste et Sébastien" 1493

Galerie des Offices Florence Italie

Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)
Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)
Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)

"Saint Sébastien" 1493-1494

Musée de l'Ermitage Saint-Petersbourg Russie

Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)
Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)

"Le portrait de Francesco delle Opere" 1494

Galerie des Offices FLORENCE Italie

Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)
Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)

"portrait d'un jeune garçon" 1495

galerie des Offices FLORENCE Italie

Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)
Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)

"la vierge de la consolation" 1496-1498

Galerie nationale de l'Ombrie à Pérouse Italie

Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)
Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)

"La Résurrection de San Francesco al Prato" 1500

Pinacothèque vaticane à Rome

Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)
Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)
Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)

"la vierge à l'enfant" 1498-1500

National Gallery of Art Washington Etats Unis

Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)
Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)

"Madone à l'enfant"

Galerie Borghese Italie

Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)
Pietro PERUGINO (LE PERUGIN)
Partager cet article
Repost0

ail triquètre

Publié le par Baldenberger

ail triquètre

L'Allium triquetrum est un petit ail d'ornement, qui porte des fleurs en clochettes blanches aux nervures vertes.Sa tige a la particularité d'être triangulaire d'où son nom d'Ail à trois angles ou à tige triquètre

ail triquètre
ail triquètreail triquètre
ail triquètre

Publié dans herbier philatélique

Partager cet article
Repost0

Michel-Ange

Publié le par Baldenberger

Michel-Ange

Pour Michel-Ange, la sculpture digne de ce nom est celle qu'on obtient per via di levare (par la taille) où le sculpteur se heurte à la résistance de la pierre et doit faire appel à son « jugement », puisqu'il ne peut corriger ses erreurs

"David" 1501-1504

 

chef-d'œuvre de la sculpture de la Renaissance, réalisé par Michel-Ange entre 1501 et 1504. Il mesure 4,34 mètres de hauteur (5,14 mètres avec le socle) et il est tiré d'un bloc de marbre blanc de Carrare, laissé à l'abandon après l'échec d'autres sculpteurs. Elle représente le David de la Bible, avant son combat avec Goliath. Elle est exposée dans la Galerie de l'Académie de Florence en Italie.

Michel-Ange
Michel-Ange
Michel-Ange
Michel-Ange
Michel-Ange

"esclave rebelle et esclave mourant" 1513

Musée du Louvre Paris

Les deux Esclaves de Michel-Ange, L'Esclave rebelle et L'Esclave mourant, étaient destinés au monument funéraire du pape Jules II. Bien qu'inachevées, ces deux sculptures commencées en 1513 comptent parmi les plus célèbres de l'artiste.

Michel-Ange
Michel-Ange
Michel-Ange
Michel-Ange

"Moïse" 1513-1515

Eglise San Pietro in Vincoli, Rome

 

La statue de Moïse  est une sculpture de Michel-Ange, exécutée vers 1513–1515, intégrée dans le Tombeau de Jules II dans la basilique Saint-Pierre-aux-Liens à Rome.

Michel-Ange
Michel-Ange
Michel-Ange
Michel-Ange

"portrait de Julien de Médicis, duc de Nemours"  1526-1534

sculpture marbre ( faisant partie de la décoration de nouvelle Sacristie en San Lorenzo à Florence.

Statue centrale de la tombe de Giuliano ; il ne reproduit pas les caractéristiques du défunt, mais il s'agit de traitement et idéal héroïque de sa figure.

Michel-Ange
Michel-Ange

"garçon accroupi" 1530-1534

Musée de L'Ermitage Saint Petersbourg Russie

Michel-Ange
Michel-Ange
Partager cet article
Repost0

1 2 3 > >>