Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

patrimoine

Riquet à la houpe

Publié le par Baldenberger

Publié dans Littérature, patrimoine

Partager cet article
Repost0

Nain Tracassin (Rumpelstilzchen)

Publié le par Baldenberger

Nain Tracassin (Rumpelstilzchen)Nain Tracassin (Rumpelstilzchen)
Nain Tracassin (Rumpelstilzchen)Nain Tracassin (Rumpelstilzchen)
Nain Tracassin (Rumpelstilzchen)Nain Tracassin (Rumpelstilzchen)
Nain Tracassin (Rumpelstilzchen)

Un pauvre paysan prétend que sa fille est capable de changer la paille en or en la filant comme de la laine.

Nain Tracassin (Rumpelstilzchen)

Le roi fait alors amener la fille du paysan dans son château, et elle est enfermée dans une pièce remplie de paille et où se trouve un rouet. Si elle échoue à faire de cette paille de l'or, elle mourra.

Nain Tracassin (Rumpelstilzchen)

Alors que la fille du paysan se demande comment elle va s'en sortir, un nain apparaît, qui lui propose de filer la paille à sa place, à condition qu'elle lui donne quelque chose en échange. Après la première tentative, réussie, le roi désire avoir encore plus d'or.

Nain Tracassin (Rumpelstilzchen)

Alors que la fille du paysan se demande comment elle va s'en sortir, un nain apparaît, qui lui propose de filer la paille à sa place, à condition qu'elle lui donne quelque chose en échange. Après la première tentative, réussie, le roi désire avoir encore plus d'or.

Le nain vient alors encore à deux reprises en aide à la fille du paysan mais, la troisième fois, il lui fait promettre de donner, en échange de ses services, son fils premier-né.

Nain Tracassin (Rumpelstilzchen)

Les deux premiers jours, la reine propose toute une série de noms, mais aucune réponse n'est la bonne. Le troisième jour, un serviteur, qui a surpris le nain entonnant une chanson dans laquelle il dévoile son nom, rapporte ceci à la reine. Lorsqu'au soir du troisième jour le nain revient la voir, la reine propose toute une série de noms, avant de donner finalement la bonne réponse : « Tracassin » (Rumpelstilzchen).

Nain Tracassin (Rumpelstilzchen)

 

Fou de colère, le nain se met alors à taper des pieds avec une telle force, qu'il passe à travers le plancher, et disparaît pour toujours.

Nain Tracassin (Rumpelstilzchen)

Publié dans Littérature, patrimoine

Partager cet article
Repost0

Le règne des carolingiens

Publié le par Baldenberger

Publié dans HISTOIRE, patrimoine

Partager cet article
Repost0

Les racines chrétiennes de la France

Publié le par Baldenberger

Publié dans HISTOIRE, patrimoine

Partager cet article
Repost0

Le pont des arts et l'Institut de France

Publié le par Baldenberger

Il relie les quais Malaquais et Conti au niveau de l'Institut de France, dans le 6 e arrondissement, aux quais François-Mitterrand et du Louvre au niveau de la cour carrée du palais du Louvre (qui s'appelait « palais des Arts » sous le Premier Empire), dans le 1 er arrondissement de Paris.

Il relie les quais Malaquais et Conti au niveau de l'Institut de France, dans le 6 e arrondissement, aux quais François-Mitterrand et du Louvre au niveau de la cour carrée du palais du Louvre (qui s'appelait « palais des Arts » sous le Premier Empire), dans le 1 er arrondissement de Paris.

Le pont des arts et l'Institut de FranceLe pont des arts et l'Institut de France
Le pont des arts et l'Institut de France
Le pont des arts et l'Institut de France
Le pont des arts et l'Institut de France
En 1978, un timbre de trois francs, l'Institut et le Pont des Arts, a été émis par l'Administration des Postes d'après une maquette dessinée par Bemard Buffet.

En 1978, un timbre de trois francs, l'Institut et le Pont des Arts, a été émis par l'Administration des Postes d'après une maquette dessinée par Bemard Buffet.

Le pont des arts et l'Institut de France

Au début du 19ème siècle,  une passerelle de neuf arches est bâtie. La passerelle est une véritable innovation puisqu’elle est construite en fonte (une première à Paris) et qu’elle est réservée aux piétons. Inspiré par un projet mené en Angleterre, c’est Napoléon Bonaparte qui a demandé à deux ingénieurs de concevoir une passerelle ressemblant à un jardin suspendu au-dessus du fleuve, orné avec des arbustes, des bacs de fleurs colorés et de jolis bancs.

Au cours du 20ème siècle, la passerelle se fragilise, principalement à cause des bombardements des deux guerres mondiales et de plusieurs collisions de bateaux. En 1977, le pont est déclaré trop fragile et est fermé à la circulation. Deux ans plus tard, il s’effondre sur soixante mètres suite au choc avec une barge.

Le pont est alors démonté. Stocké pendant dix ans, la passerelle retrouve finalement une seconde vie en étant de nouveau montée en bord de Marne à Nogent sur Marne.

Le pont des Arts a été reconstruit entre 1981 et 1984, à l’identique du premier pont métallique et au même emplacement. Seul changement : le pont désormais plus que sept arches au lieu de neuf, pour se calquer sur son voisin le Pont Neuf.

C'est un ouvrage en fonte, qui comporte sept arches

C'est un ouvrage en fonte, qui comporte sept arches

Les parapets grillagés du pont des Arts ont été le support de nombreux « cadenas d'amour » accrochés par des couples. Cette pratique, apparue sur ce pont en 2008, s'est ensuite étendue à la passerelle Léopold-Sédar-Senghor, au pont de l'Archevêché ainsi qu'à la passerelle Simone-de-Beauvoir ; Tous les cadenas ont été ôtés du pont des Arts, et des plaques en plastique ont remplacé les grillages.

Les parapets grillagés du pont des Arts ont été le support de nombreux « cadenas d'amour » accrochés par des couples. Cette pratique, apparue sur ce pont en 2008, s'est ensuite étendue à la passerelle Léopold-Sédar-Senghor, au pont de l'Archevêché ainsi qu'à la passerelle Simone-de-Beauvoir ; Tous les cadenas ont été ôtés du pont des Arts, et des plaques en plastique ont remplacé les grillages.

"Protecteur des arts, des lettres et des sciences" : telle est la devise de l’Institut de France ! Il est installé dans l’un des plus beaux édifices de la capitale : l’ancien collège des Quatre-Nations, fondé entre 1662 et 1688 par le cardinal Mazarin.
"Protecteur des arts, des lettres et des sciences" : telle est la devise de l’Institut de France ! Il est installé dans l’un des plus beaux édifices de la capitale : l’ancien collège des Quatre-Nations, fondé entre 1662 et 1688 par le cardinal Mazarin.

"Protecteur des arts, des lettres et des sciences" : telle est la devise de l’Institut de France ! Il est installé dans l’un des plus beaux édifices de la capitale : l’ancien collège des Quatre-Nations, fondé entre 1662 et 1688 par le cardinal Mazarin.

Le pont des arts et l'Institut de France

Publié dans patrimoine

Partager cet article
Repost0

La civilisation gallo-romaine

Publié le par Baldenberger

La civilisation gallo-romaine
La civilisation gallo-romaine
La civilisation gallo-romaine
La civilisation gallo-romaine
La civilisation gallo-romaine
La civilisation gallo-romaine
La civilisation gallo-romaine
La civilisation gallo-romaine
La civilisation gallo-romaine
La civilisation gallo-romaine
La civilisation gallo-romaine
La civilisation gallo-romaine
La civilisation gallo-romaine
La civilisation gallo-romaine
La civilisation gallo-romaine
La civilisation gallo-romaine
La civilisation gallo-romaine
La civilisation gallo-romaine
La civilisation gallo-romaine
La civilisation gallo-romaine
Les thermes romains (en latin thermæ, du grec thermos, «chaud») sont des bains publics dans lesquels les Romains se lavaient dans de bonnes conditions d'hygiène, ils ne connaissaient pas le savon mais employaient l'écume de salpêtre, la cendre de hêtre (sapo) et de l'huile, puis ils se raclaient la peau avec un strigile pour la débarrasser de cet enduit entraînant ainsi les impuretés de l'épiderme. Ce traitement très abrasif était ensuite compensé par des onctions avec des pommades parfumées à base notamment de laine (lanoline ) et d'huiles. On utilise aussi l'alun, minéral naturel comme déodorant.  C'était aussi l'occasion de  pratiquer des activités sportives, ils se baignaient, se relaxaient, se faisaient couper les cheveux ou tout simplement bavardaient entre amis. On y jouait aussi au

Les thermes romains (en latin thermæ, du grec thermos, «chaud») sont des bains publics dans lesquels les Romains se lavaient dans de bonnes conditions d'hygiène, ils ne connaissaient pas le savon mais employaient l'écume de salpêtre, la cendre de hêtre (sapo) et de l'huile, puis ils se raclaient la peau avec un strigile pour la débarrasser de cet enduit entraînant ainsi les impuretés de l'épiderme. Ce traitement très abrasif était ensuite compensé par des onctions avec des pommades parfumées à base notamment de laine (lanoline ) et d'huiles. On utilise aussi l'alun, minéral naturel comme déodorant. C'était aussi l'occasion de pratiquer des activités sportives, ils se baignaient, se relaxaient, se faisaient couper les cheveux ou tout simplement bavardaient entre amis. On y jouait aussi au

Le sol recouvert de mosaïques est chauffé par un système de chauffage par le sol et de réservoirs, l'hypocauste

Le sol recouvert de mosaïques est chauffé par un système de chauffage par le sol et de réservoirs, l'hypocauste

La civilisation gallo-romaine
La civilisation gallo-romaine

Publié dans HISTOIRE, patrimoine

Partager cet article
Repost0

Salines royales d'Arc-et-Senans

Publié le par Baldenberger

La saline royale d'Arc-et-Senans, qui portait à l'origine le nom de saline royale de Chaux, est une ancienne saline / saunerie (production industrielle de sel, « or blanc » ou sel gemme / halite) du XVIII e siècle en activité jusqu'en 1895, construite à Arc-et-Senans dans le Doubs en Bourgogne-Franche-Comté.

La saline royale d'Arc-et-Senans, qui portait à l'origine le nom de saline royale de Chaux, est une ancienne saline / saunerie (production industrielle de sel, « or blanc » ou sel gemme / halite) du XVIII e siècle en activité jusqu'en 1895, construite à Arc-et-Senans dans le Doubs en Bourgogne-Franche-Comté.

Salines royales d'Arc-et-Senans
Classée patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1982, la Saline Royale d’Arc-et-Senans est le chef d’œuvre de l’architecte Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806).
Classée patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1982, la Saline Royale d’Arc-et-Senans est le chef d’œuvre de l’architecte Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806). Classée patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1982, la Saline Royale d’Arc-et-Senans est le chef d’œuvre de l’architecte Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806).

Classée patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1982, la Saline Royale d’Arc-et-Senans est le chef d’œuvre de l’architecte Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806).

Salines royales d'Arc-et-Senans
Puissante, troublante, l'atmosphère de la Saline royale d'Arc-et-Senans, construite de 1775 à 1779, est incontestablement singulière et ne laisse pas indifférent celui qui, pour la première fois, pénètre dans son enceinte.
Puissante, troublante, l'atmosphère de la Saline royale d'Arc-et-Senans, construite de 1775 à 1779, est incontestablement singulière et ne laisse pas indifférent celui qui, pour la première fois, pénètre dans son enceinte.

Puissante, troublante, l'atmosphère de la Saline royale d'Arc-et-Senans, construite de 1775 à 1779, est incontestablement singulière et ne laisse pas indifférent celui qui, pour la première fois, pénètre dans son enceinte.

Salines royales d'Arc-et-Senans
Salines royales d'Arc-et-Senans
Salines royales d'Arc-et-SenansSalines royales d'Arc-et-Senans
Salines royales d'Arc-et-Senans

Publié dans patrimoine

Partager cet article
Repost0

Leçons "timbrées" d'HISTOIRE

Publié le par Baldenberger

Leçons "timbrées" d'HISTOIRE

VERCINGETORIX http://philatelier.over-blog.com/2019/02/vercingetorix.html

La civilisation GALLO-ROMAINE http://philatelier.over-blog.com/2019/02/la-civilisation-gallo-romaine.html

Les racines chrétiennes de la France CLOVIS http://philatelier.over-blog.com/2019/02/les-racines-chretiennes-de-la-france.html

CHARLEMAGNE http://philatelier.over-blog.com/2019/02/charlemagne.html

Le règne des Carolingiens http://philatelier.over-blog.com/2019/02/le-regne-des-carolingiens.html

D'Hugues CAPET à Guillaume le Conquérant http://philatelier.over-blog.com/2021/11/d-hugues-capet-a-guillaume-le-conquerant.html

Les capétiens directs http://philatelier.over-blog.com/2021/11/les-capetiens-directs.html

La guerre de 100 ans http://philatelier.over-blog.com/2021/11/la-guerre-de-100-ans.html

1492 : Christophe COLOMB http://philatelier.over-blog.com/2020/02/1492-christophe-colomb.html

La chute de l'Ancien-Régime http://philatelier.over-blog.com/2022/04/la-chute-de-l-ancien-regime.html

NAPOLEON 1er http://philatelier.over-blog.com/2019/11/napoleon-1er.html

1ère GUERRE MONDIALE http://philatelier.over-blog.com/2015/11/la-premiere-guerre-mondiale.html

2e GUERRE MONDIALE http://philatelier.over-blog.com/2019/05/2e-guerre-mondiale.html

L'appel du 18 juin 1940 http://philatelier.over-blog.com/2018/06/l-appel-du-18-juin-1940.html

L'EUROPE http://philatelier.over-blog.com/2019/04/l-europe.html

Les présidents de la 5e République http://philatelier.over-blog.com/2018/06/les-presidents-de-la-5e-republique.html

Les présidents des Etats-Unis d'AMERIQUE http://philatelier.over-blog.com/2021/01/les-presidents-des-etats-unis-d-amerique.html

Quand les timbres racontent le système de santé http://philatelier.over-blog.com/2020/04/quand-les-timbres-racontent-le-systeme-de-sante.html

De la collection à la philatélie http://philatelier.over-blog.com/2019/06/de-la-collection-a-la-philatelie.html

Histoire de la montgolfière http://philatelier.over-blog.com/2020/11/la-montgolfiere.html

Publié dans HISTOIRE, patrimoine

Partager cet article
Repost0

VERCINGETORIX

Publié le par Baldenberger

Publié dans HISTOIRE, patrimoine

Partager cet article
Repost0

Les géants du Nord

Publié le par Baldenberger

Les géants du Nord

Dans le folklore du Nord de la France et de Belgique, le géant est une figure gigantesque qui représente un être fictif ou réel. Hérité de rites médiévaux, la tradition veut qu’il soit porté, et qu’il danse dans les rues les jours de carnavals, braderies, kermesses, ducasses et autres fêtes.

Les géants du Nord
Les géants du Nord
Les géants du Nord
Les géants du Nord
Les géants du Nord
Les géants du Nord
Les géants du Nord
Chrymhilde AIRE SUR LA LYS
Chrymhilde AIRE SUR LA LYS

Chrymhilde AIRE SUR LA LYS

Alfres le rempailleux IWUY
Alfres le rempailleux IWUY

Alfres le rempailleux IWUY

Colas et Jacqueline ARRAS
Colas et Jacqueline ARRAS

Colas et Jacqueline ARRAS

Arthurine BOURBOURG
Arthurine BOURBOURG

Arthurine BOURBOURG

Batisse et Zabelle BOULOGNE SUR MER
Batisse et Zabelle BOULOGNE SUR MER

Batisse et Zabelle BOULOGNE SUR MER

Binbin VALENCIENNES
Binbin VALENCIENNES

Binbin VALENCIENNES

Gargantua BAILLEUL
Gargantua BAILLEUL

Gargantua BAILLEUL

Jean le bûcheron STEENVOORDE
Jean le bûcheron STEENVOORDE

Jean le bûcheron STEENVOORDE

Le reuze DUNKERQUE
Le reuze DUNKERQUE

Le reuze DUNKERQUE

Flandrin COMPIEGNE
Flandrin COMPIEGNE

Flandrin COMPIEGNE

L'islandais GRAVELINES
L'islandais GRAVELINES

L'islandais GRAVELINES

Lyderic LILLE
Lyderic LILLE

Lyderic LILLE

Jean Mabuse MAUBEUGE
Jean Mabuse MAUBEUGE

Jean Mabuse MAUBEUGE

Mme Bintje HONDSCHOOTE
Mme Bintje HONDSCHOOTE

Mme Bintje HONDSCHOOTE

Odette EVIN-MALMAISON
Odette EVIN-MALMAISON

Odette EVIN-MALMAISON

Zoon et Babe Tisje HAZEBROOK
Zoon et Babe Tisje HAZEBROOKZoon et Babe Tisje HAZEBROOK

Zoon et Babe Tisje HAZEBROOK

Madame et Monsieur Goliath Ath (Belgique)Madame et Monsieur Goliath Ath (Belgique)
Madame et Monsieur Goliath Ath (Belgique)

Madame et Monsieur Goliath Ath (Belgique)

Les géants du Nord
Les géants du Nord

Les géants et leurs fêtes ont été reconnus par l'Unesco.

En 2004, la Belgique et la France ont présenté un dossier transfrontalier et commun de candidature de leurs géants et de leurs fêtes au titre de chefs-d’œuvre du patrimoine oral et culturel et immatériel de l’humanité auprès de l’Unesco.

Le patrimoine oral et immatériel de l'humanité est un label créé en 1989 en vue de la protection des expressions et traditions orales, de la musique, de la danse, des rituels, de la mythologie et des savoir-faire liés à l'artisanat ainsi que des espaces culturels fragilisés ou menacés.

L'inscription a été faite à Paris, le vendredi 25 novembre 2005.

Les géants du Nord

De grands mannequins d'osier

Au nord de la France
, les premiers géants attestés (XVIe siecle) étaient construits en osier et les têtes sculptées dans le bois.

Pour les têtes et les mains, le plâtre et le carton pâte sont ensuite apparus. En fait, c’est la légèreté du matériau qui prime dans le choix du créateur. Le carton pâte a encore ses partisans mais la résine polyester est aujourd’hui souvent employée, rendant cependant le géant plus lourd.

La plupart des géants portés ont une structure en osier et bois. C’est le matériau de prédilection pour fabriquer un géant et cela fait la particularité des géants du Nord de la France et de la Belgique.
Depuis le XIXe siècle, d’autres matériaux et techniques ont parfois remplacé l’osier et la vannerie comme le fer, l’aluminium, les lattes de bois, la résine polyester, le grillage etc.
Mais ces matières sont souvent plus lourdes et moins adaptées que l’osier qui, par sa souplesse, sa légèreté reste le matériau préféré. De plus, l’osier permet de structurer l’ossature du géant tout en lui donnant sa forme. Il se marie bien avec le tissu car il n’est pas coupant, il n’écorche pas le tissu.

Souvent, lorsqu’il est remplacé par d’autres matériaux, c’est parce que les vanniers se font rares…
De nombreux savoir-faire interviennent dans la création d’un géant : il faut travailler le bois, le cuir, l’osier et le rotin, le plâtre, le métal, le papier, les matériaux synthétiques, les tissus, le crin de cheval, les cheveux…
Beaucoup d’heures de travail sont nécessaires à toute une équipe pour créer un beau géant. (source http://www.geants-carnaval.org/les_geants/art_populaire.html)

Publié dans Carnavals, patrimoine

Partager cet article
Repost0

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 > >>