Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

patrimoine

Le tangram

Publié le par Baldenberger

Le tangram

Le tangram est un puzzle de sept pièces obtenu par partition du carré.

Il aurait été inventé en Chine au début du XIX e siècle.

Le tangram
Le tangram

Publié dans patrimoine

Partager cet article
Repost0

Peter Pan

Publié le par Baldenberger

Peter Pan
Peter Pan
Peter Pan
Peter Pan

Peter Pan est un personnage créé par l'auteur écossais J. M. Barrie, apparu pour la première fois dans le roman The Little White Bird (Le Petit Oiseau Blanc) en 1902, puis dans la pièce du même nom, et ensuite dans la pièce Peter et Wendy (1904), plus connue sous le titre Peter Pan, qui sera publiée en roman en 1911. Le personnage et l'œuvre ont ensuite été adaptés à de nombreuses reprises au théâtre, au cinéma, ou encore en bande dessinée

Peter Pan
Peter Pan
Peter Pan
Peter Pan
Peter Pan
Peter Pan
Peter Pan
Peter Pan
Peter Pan
Peter Pan
Peter Pan
Peter Pan
Peter Pan
Peter Pan

Publié dans Littérature, patrimoine

Partager cet article
Repost0

Les souris d'Uli STEIN

Publié le par Baldenberger

Publié dans patrimoine

Partager cet article
Repost0

La muraille de Chine

Publié le par Baldenberger

La  muraille de Chine

La Grande Muraille, aussi appelé « Les Grandes Murailles » est un ensemble de fortifications militaires chinoises construites, détruites et reconstruites en plusieurs fois et à plusieurs endroits entre le IIIe siècle av. J.-C. et le XVIIe siècle pour marquer et défendre la frontière nord de la Chine.

 

https://www.multicollection.fr/La-grande-muraille-de-Chine

La  muraille de Chine
La  muraille de Chine
La  muraille de Chine
La  muraille de Chine
La  muraille de Chine
La  muraille de Chine
La  muraille de Chine
La  muraille de Chine
La  muraille de Chine
La  muraille de Chine
La  muraille de Chine
La  muraille de Chine
La  muraille de Chine
La  muraille de Chine
La  muraille de Chine
La  muraille de Chine
La  muraille de Chine
La  muraille de Chine
La  muraille de Chine

Publié dans patrimoine

Partager cet article
Repost0

Harap Alb

Publié le par Baldenberger

Harap Alb

"Harap Alb" ou "Harap-Alb"  est le protagoniste ainsi que le titre d'un conte de fées en langue roumaine par Ion Creangă, connu dans son intégralité sous le nom de Povestea lui Harap Alb ("L'histoire de Harap Alb ").

Il est le plus jeune de trois princes.

Le récit commence par une formule courante : les trois fils d'un roi sont envoyés en quête et le héros, le plus jeune fils, est sur le point de réussir.  Un roi sans nom a un frère, l'empereur vert (Împăratul Verde) qui est proche de la mort, et comme il n'y a pas d'héritiers mâles, il a écrit au roi pour envoyer l'un de ses trois princes, et celui qui achèvera le voyage héritera de tout l'empire.

 Le royaume et l'Empire sont aux «marges» de la terre, séparés par des terres désolées. Le fils aîné accepte de relever le défi de son oncle, et le roi décide de tester son courage en s'habillant en peau d'ours et en bloquant le pont en cours de route. Le prince aîné fait un retour terrifié à la maison. Le monarque joue le même tour sur son deuxième fils, avec le même résultat. Sans dévoiler sa ruse, le roi exprime sa déception, qui pousse les plus jeunes à fondre en larmes et à courir vers le jardin du palais.

Là, une vieille mendiante raconte sa fortune: le plus jeune prince deviendra un empereur glorieux. Elle le presse de tenter la quête de son oncle, mais avertit qu'il ne devrait utiliser que les objets que son père avait quand il était marié: des vêtements en lambeaux, des armes rouillées et un vieil étalon. Elle disparaît alors dans les cieux. Le plus jeune prince subit le ridicule de son père, mais obtient finalement la permission d'aller et d'obtenir ses vieux objets du roi. Le cheval peut être identifié par le morceau de sagesse que lui a donné la vieille femme: le bon cheval sera le seul dans l'écurie qui s'approchera d'un plateau de braises pleines à la tétée. Le cheval secoue trois fois et se transforme en un beau coursier. Le cheval peut parler avec son nouveau maître et le porter en sautant vers les nuages ​​et la Lune. Le prince va au pont et endure la ruse de l'ours, et le roi lui donne la peau d'ours comme trophée.

En guise d'adieu, le père lui dit de se méfier "de l'homme rouge, et surtout du chauve". L'homme chauve

Harap Alb
Harap Alb
Harap Alb

Publié dans patrimoine, Littérature

Partager cet article
Repost0

Exercice équestre de Louis XIII (Saumur)

Publié le par Baldenberger

Partager cet article
Repost0

Les tapisseries

Publié le par Baldenberger

Les tapisseries
Les tapisseries
Les tapisseries

La technique était connue depuis l’Antiquité, mais ce n’est qu’au XIVe siècle qu’un art de la tapisserie se développe véritablement, avec l’apparition de grandes tapisseries à scènes narratives, formant des tentures historiées.  En effet, les tapisseries sont rarement des pièces isolées : une tenture historiée rassemble plusieurs tapisseries qui figurent les différents épisodes d’une même histoire.

La tapisserie est un tissu fabriqué sur un métier à tisser ou bien à la main, dont le tissage représente des motifs ornementaux.

Au départ est créé un carton, qui est l'ébauche en dimensions réelles de la tapisserie. Le carton est une sorte de maquette peinte, qui indique la composition, les motifs et les couleurs. D'abord exécutée par les tapissiers, elle devient une activité à part entière, celle des peintres-cartonniers.

Le carton peut être fait à partir d'une peinture, comme on le voit à partir du XVIe siècle avec la reproduction en tapisseries de tableaux de Raphaël.

Le tissage se compose de deux ensembles de fils entrelacés, ceux parallèles à la longueur, les fils de chaîne, et ceux parallèles à la largeur, les fils de trame. Les fils de chaîne sont mis en place sous tension sur un métier, et le fil de trame est transmis par un mouvement mécanique de va-et-vient sur tout ou partie de l'ouvrage.

Souvent la tapisserie est une réalisation textile décorative d'ameublement, se classant dans les arts décoratifs.

La tenture murale d'une pièce peut être constituée d'une seule ou d'un ensemble de tapisseries.

 

Partager cet article
Repost0

Kunsthistorisches Museum Vienne

Publié le par Baldenberger

Kunsthistorisches Museum Vienne
Kunsthistorisches Museum Vienne

Le Kunsthistorisches Museum (Musée de l'histoire de l'art) fut construit en 1891 non loin du Palais impérial afin d'accueillir les vastes collections de la famille régnante.

Kunsthistorisches Museum Vienne

Commandité par l’empereur François-Joseph pour regrouper les collections impériales, ce musée abrite des œuvres qui illustrent cinq millénaires d’histoire de l’art : de l’époque de l’Égypte ancienne à la fin du XVIIIe siècle en passant par la Grèce antique. Ces œuvres témoignent de la passion de leurs collectionneurs, empereurs et archiducs de la Maison de Habsbourg. L’art de la Renaissance et du baroque représentent sans doute les points forts des collections mais ne doivent pas faire oublier la magnifique architecture du musée, bordant la Ringstraße, ainsi que le cycle de peintures dans l’escalier d’honneur.

Kunsthistorisches Museum Vienne
Kunsthistorisches Museum Vienne

Publié dans patrimoine

Partager cet article
Repost0

Palais de la Sécession (Vienne-Autriche)

Publié le par Baldenberger

Palais de la Sécession (Vienne-Autriche)
Palais de la Sécession (Vienne-Autriche)
Palais de la Sécession (Vienne-Autriche)
Palais de la Sécession (Vienne-Autriche)
Palais de la Sécession (Vienne-Autriche)

Le palais de la Sécession a été construit à Vienne, en Autriche, par Joseph Maria Olbrich en 1897

Il s'agissait alors d'un manifeste architectural et d'une salle d'exposition pour la Sécession viennoise, un groupe d'artistes rebelles envers la conception ancienne des arts.

De dimensions modestes, le pavillon de la Sécession constitue l'un des plus fascinants exemples de ce mouvement de contestation de la fin du XIXe siècle.

Superbe dôme constitué d'un treillis de feuilles de laurier en l'honneur de l'Art nouveau.

La devise sur la façade donne le ton d'ailleurs : " à chaque temps son art, à l'art sa liberté" ... Au sous-sol, admirable fresque de Klimt sur le thème de la Neuvième Symphonie de Beethoven, considérée comme un exemple remarquable de l'Art nouveau et l'un des plus grands chefs-d'oeuvre de l'artiste.

Publié dans patrimoine

Partager cet article
Repost0

PIF le chien

Publié le par Baldenberger

PIF le chien

Pif le chien est un personnage de bande dessinée créé en 1948 pour le quotidien L'Humanité par José Cabrero Arnal.

Pif vit dans une sorte de petit univers "enfantin" en compagnie de Tonton, un pantouflard, de son épouse Tata, de leur petit garçon Doudou et -surtout- de l'infâme chat Hercule.

PIF le chien
PIF le chien
PIF le chien
PIF le chien

Publié dans patrimoine

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>